Reconquérir une femme déçue : comment faire ?

Par / 1 Commentaire / 21 juin 2016

Reconquérir une femme déçueReconquérir une femme déçue peut paraître mission impossible pour des hommes qui s’en veulent de ne pas avoir été la hauteur. Quelle que soit la raison, leur moitié a été déçue par leur faute, et ils sont prêts à tout pour se faire pardonner et la reconquérir. Il ne faut pas baisser les bras, la reconquête est possible malgré la déception !

En fonction de la cause, il sera plus ou moins facile de faire revenir sa femme. Bien sûr, ces conseils s’appliquent même si vous êtes toujours ensemble mais que votre couple bat de l’aile. Depuis un certain temps, rien ne va plus entre vous et vous voulez absolument ravivez la flamme entre vous, mais vous êtes bien conscient que vous l’avez déçue. Comment faire pour se donner une nouvelle chance avec une femme déçue ?

Quelles sont les raisons de sa déception ?

Les raisons peuvent être multiples et ne sont pas toutes aussi graves. Dans certains cas, il devrait être relativement aisé de la faire revenir. Dans d’autres situations, il va falloir preuve de beaucoup plus de patience…

La déception sexuelle nuit à votre couple

C’est bien connu, le sexe est une composante majeure de la vie d’un couple. Chaque couple a ses habitudes, ses préférences, son rythme, sa fréquence… mais dans tous les cas, l’amour fait naître le désir qui viendra enflammer la vie de nos deux amants sous la couette. Hommes et femmes ont autant besoin de sexe, et faire l’amour avec son partenaire sera une nécessité pour chacun.

Des relations sexuelles, vous en avez, ce n’est pas un souci. En revanche, ça n’a jamais été exceptionnel, ou bien depuis quelques temps, la qualité de vos ébats a fortement diminuée… Que ce soit parce que vous ne vous préoccupez que de vous ou que vous ne parvenez plus à lui donner autant de plaisir qu’avant, madame n’est plus satisfaite au lit. Que cela arrive de temps en temps, c’est une chose, mais là, ça dure ! Le manque de plaisir ressenti au moment de faire l’amour se fera ressentir chez la femme qui sera sexuellement déçue et frustrée.

Autre possibilité, même si vous êtes un Dieu du sexe, pour vous c’est très occasionnel. Pas besoin de le faire toutes les semaines pour être comblé, mais votre femme n’est peut-être pas du même avis. Elle en attend plus de vous, et aimerait vous faire l’amour plus souvent. Ce manque de sexe va encore une fois créer de la frustration, et par conséquent de la déception. Si vous avez le malheur de cumuler un manque de qualité et de quantité dans vos rapports sexuels, le mal-être de votre femme sera d’autant plus fort.

Vous l’aurez compris, le sexe étant un point majeur de la relation de couple, si vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde et que vous ne parvenez pas à satisfaire votre femme, cela posera problème. Rassurez-vous, il s’agit ici d’un problème facilement réglable. En discutant avec votre femme et en vous renseignant, vous devriez vite être capable de changer tout ça. Même si cela ne se fera pas du jour au lendemain, la situation est tout fait inversable.

Votre vie à deux n’est plus à la hauteur

Votre vie de couple n’est plus à la hauteur de ses espérances. Après plusieurs mois ou années passées ensemble, la routine à commencer à s’installer et cela la lasse. Alors que vous aviez l’habitude de faire des restos à l’improviste, partir en week-end dès que vous aviez un week-end prolongé, que vous rentriez plus tôt le soir pour la surprendre… tout ça a disparu.

Maintenant, c’est toujours la même routine et on a perdu cet éclat qui vous rendait si magique à ses yeux, vous n’êtes plus capable de lui offrir de moments qui lui sortent la tête du quotidien. Vous étiez pourtant si dynamique avant, avec pleins de projets en tête… A vos côtés, elle s’attendait à ne jamais s’ennuyer !

Au même titre que le sexe, ce n’est pas la déception la plus rédhibitoire pour vous. Vous devriez être en mesure de redynamiser votre quotidien pour qu’elle s’épanouisse plus. Par ailleurs, ce sera tout aussi bénéfique pour vous, la routine est un fléau qui touche la majorité des couples et marque aussi bien les femmes que les hommes.

Vous ne lui accordez plus assez de temps

Cela peut se rapprocher de la routine mais est encore plus douloureux et décevant : vous ne lui accordez plus autant de temps qu’avant. Petit à petit, votre travail a pris de plus en plus de place dans votre vie, à tel point que votre vie personnelle en est impactée. Vous partez tôt et rentrez tard, vous êtes fatigué et stressé, bref vous n’avez plus le temps de vous occuper de votre femme, vous avez déjà à peine le temps de vous occuper de vous.

Beaucoup d’hommes (et de femmes aussi) se laissent absorber par leur vie professionnelle et en oublient leur vie personnelle. Du moins, s’ils ne l’oublient pas, ils se figurent que leur travail est trop important pour le mettre de côté. Quoi qu’il en soit, elle s’attendait à mieux et est déçue que vous ne lui accordiez plus autant d’importance. Elle a l’impression de ne pas compter pour vous, que vous aimez votre travail bien plus qu’elle et se lassera vite de cette situation.

L’exemple du travail est répandu mais ce n’est pas forcément le seul facteur. Cela peut être à cause d’un hobby, de votre propension à sortir… Cela dépend de votre situation, mais le résultat reste toujours le même, vous ne passez plus beaucoup de temps avec votre femme, qui semble passer après tout le reste.

Elle en a marre de vos engueulades et de vos réflexions

Tous les couples doivent faire face à des engueulades de temps en temps et c’est normal. La vie à deux n’est pas toujours facile et il est parfois nécessaire de remettre les choses au clair. Le problème, c’est qu’ elles sont devenues quasi quotidiennes et de plus en plus violentes ! De plus en plus elles partent d’un rien et cela vous agace tous les deux.

Outre les engueulades, il peut y avoir également des réflexions désobligeantes, dites de manière peu appréciable et pas toujours justifiées. Chaque remarque est blessante mais cela ne vous empêche pas de continuer. Votre femme n’est pas votre chien, elle ne supportera pas bien longtemps que vous soyez désagréable.

Engueulades ou réflexions, la vie avec vous est devenue un enfer pour elle ! Dès que vous êtes ensemble, rien n’est agréable et la tension est toujours à son maximum. Lasse de cette situation, elle a décidé de partir, et ça ne va pas être simple de la faire revenir.

La faute ultime : l’infidélité

Vous aimez votre femme mais vous avez commis l’irréparable, vous l’avez trompée ! Elle a fini par le découvrir et là, colère et déception étaient au rendez-vous. Elle vous faisait confiance et vous l’avez trahie, elle n’est pas prête de l’oublier et ne s’attendait pas à ça de vous. Pas de doutes, elle est extrêmement déçue et blessée par votre comportement.

Reconquérir une femme déçue par votre infidélité sera ce qu’il y de plus compliqué. La réaction humaine face à une telle découverte est la suivante : « il a été capable de me tromper une fois, il peut très bien recommencer ». La déception sera encore plus forte si vous aviez une maitresse avec qui vous couchiez régulièrement. La reconquête est possible mais elle sera longue et fastidieuse.

Comment reconquérir une femme déçue ?

Pour vous, cette femme, c’est la femme de votre vie ! Vous avez fait une erreur et vous en êtes conscient, mais vous ne voulez pas que ça gâche toute votre relation. Vous êtes persuadé de pouvoir surmonter ça, mais comment le lui faire comprendre ?

Se montrer compréhensif avec sa femme est nécessaire !

Vous allez devoir chercher à comprendre vos erreurs et la déception de votre femme. Le plus simple est de se mettre à sa place et de réfléchir à votre comportement. Prenez en compte son état d’esprit, ses besoins, son expérience et votre passé en tant que couple pour la cerner au mieux. Le but va être de vous faire prendre conscience de vos fautes.

Vous rentrez tous les soirs à 22h alors que votre femme déteste se sentir seule, ou qu’elle doit s’occuper seule des enfants. Le week-end, vous ne faites rien, vous vous reposez devant la télé et ne sortez jamais à deux. Vous avez couché avec une autre fille une fois alors que vous aviez un peu trop bu…

Vous vous êtes toujours trouvé des excuses pour lui expliquer ce qui n’allait pas en pensant vous sortir d’affaire mais vous n’avez jamais vraiment essayé de vous mettre à sa place pour comprendre à quel point c’était douloureux. Aujourd’hui, vous inversez la situation et vous comprenez mieux à quel point, même avec de bonnes excuses, ces situations peuvent être dures à encaisser. Vous réalisez que vous avez été particulièrement dur avec elle, et vous vous décevez vous-même. La culpabilité est un sentiment humain et montre votre désir de faire mieux, de vous améliorer et de vous faire pardonner. La culpabilité est une preuve de sincérité.

Admettez vos torts et faites-vous pardonner

Prendre conscience qu’on a fait une boulette c’est une chose, mais il ne faut pas s’arrêter là. Vous devez avoir la maturité de reconnaître vos torts. Ne rejetez pas la faute sur l’autre si vous savez que vous avez votre part de responsabilité. Reconnaître vos erreurs montrera à votre femme, ou ex-femme si vous avez déjà rompu, que vous désirez changer et vous faire pardonner. Elle verra que vous avez pris du recul sur votre relation et sur votre comportement. Il n’y a rien de plus agaçant que de faire face à quelqu’un de têtu qui refuse d’admettre qu’il a tort… Ayez le courage d’assumer vos erreurs.

Il va maintenant falloir se faire pardonner, et un simple texto pour son ex « désolé, j’ai merdé », ne suffira pas. Si seulement cela pouvait être aussi simple… Mais non, votre femme a besoin de savoir que vous êtes sincères et elle va vous faire ramer ! Ne lui en voulez pas, c’est humain, vous feriez sûrement pareil. Il va donc falloir que vous soyez innovant, original et par-dessus tout, sincère. Lettre manuscrite, excuses orales, montage vidéo… à vous de voir ce qui lui « plaira » le plus, ce que vous êtes prêt et capable de faire et ce qui retranscrira le mieux votre sincérité.

Se faire pardonner ses erreurs ne sera toujours pas suffisant, vous allez devoir prouver que vous ne referez pas les mêmes ! Cette réflexion et cette prise de conscience doivent vous servir à changer votre comportement pour rectifier ce qui a pu la décevoir. Si vous vous étiez enfermé dans votre travail sans prendre le temps de vous occuper d’elle, montrez-lui que vous êtes prêt à faire des efforts en commençant dès maintenant à réduire votre temps au bureau. Que vous vous soyez séparés ou non, si vous prouvez votre sincérité, cela fera forcément son petit (énorme !!) effet.

Il faut savoir être patient pour récupérer une femme dèçue

Quand on a déçu quelqu’un, il ne faut pas s’attendre à pouvoir se racheter immédiatement. Au même titre que vos erreurs ont été douloureuses de par leur répétition dans le temps, vous rattraper nécessitera que vous prouviez votre bonne volonté de nombreuses fois. Vous ne pouvez pas attendre que votre femme vous pardonne tout dans la minute. Même si vous le désirez plus que tout, il va falloir être capable de lui laisser du temps.

Le fait que vous ne la bousculiez pas et que vous la laissiez à son rythme la mettra en confiance. Cela montrera que vous vous adaptez à ses besoins et que vous prenez en considération son bien-être. Vous recherchez son épanouissement et par le simple fait que vous la laissiez maître de la situation sans la brusquer le lui prouvera.

Pendant cette période, elle vous jaugera. Elle voudra s’assurer de votre sincérité et observer votre comportement. C’est le moment pour vous de lui prouver que vous voulez et allez changer. Si tout se déroule comme prévu, comme elle le souhaite et comme vous l’avez promis, elle reviendra vers vous. En revanche, à la moindre erreur, vous pourrez dire adieu à toutes vos chances de reconquérir votre femme.

Pour reconquérir une femme déçue, il faut la séduire

Vous devez être patient et ne pas lui forcer la main, mais rien ne vous empêche de la séduire de nouveau. En la décevant, elle a sûrement eu l’impression que vous la preniez pour acquise. Montrez-lui que ce n’est pas le cas et faites tous les efforts du monde pour la faire craquer à nouveau. Séduisez-la comme si c’était la première fois (mais pas comme la première fois, nuance) pour lui prouver que vous savez que rien n’est gagné, mais que vous la désirez.

Une femme, surtout si c’est la vôtre, appréciera être séduite et voir que vous faites des efforts. Dîner en restaurant, petites attentions, quelques surprises… Que vous soyez toujours ensemble ou non, cela ne la laissera pas indifférente et appuiera votre volonté de changement ! Vous avez fait des erreurs, mais c’est derrière vous, aujourd’hui, c’est un nouvel homme qu’elle a en face d’elle.

Pour reconquérir une femme déçue, il faut être capable de se remettre en question et d’analyser ce qui a pu blesser son partenaire. Etant fautif, il faut savoir mettre sa fierté de côté et faire preuve de sincérité pour opérer des changements importants dans votre vie de couple. Si vous avez besoin de conseils et d’être accompagné dans votre reconquête amoureuse, vous pouvez toujours faire appel à un love coach. Il saura vous aiguiller dans ce long processus et vous aidera à la faire revenir.

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
1 Commentaire
  1. bonjour, je raconte mon histoire même si elle est un peu longue (et compliquée), merci de lire et de commenter, car je suis perdu…
    2001 : j’ai rencontré une fille (Stef) avec qui on a vécu 1 an 1/2 de passion, complicité et de bonheur. une relation tellement évidente. puis une séparation brutale de sa part pour incompatibilité de caractères et relation pour moi acquise. de plus, next pour elle 2 jours après… très douloureux, reconquète à l’époque, 6 mois ensemble et nouvelle rupture de sa part. je n’avais pas retrouvé ma confiance et je n’étais pas sa priorité (travail, copines, sorties…). pour moi, trop de mal, colère et plus de contacts.
    nos vies suivent leurs cours, sans rencontres sérieuses pour moi. ni pour elle, elle a toujours privilégié son travail et a bossé 9 ans à l’étranger.mais je ne l’ai jamais oublié… je rencontre une autre femme (Sand) il y a 3 ans. seule autre à m’avoir rendu heureux. on était très amoureux également. on s’est même mariés rapidement. malgré notre amour, notre relation s’est dégradée suite à de nombreuses disputes et quelques différences.
    été 2015 : mutés ensemble l’an dernier, on est arrivé dans la même ville (détail pertinent pour la suite car c’est l’endroit où j’avais vécu avec Stef) mais chacun dans son logement car la séparation avait été actée (d’un commun accord). mais on s’est rendu compte qu’on avait toujours beaucoup de sentiments. après un mois de remise en question chacun de son côté, l’amour étant toujours présent, on a repris une petite relation doucement. sans se prendre la tête,chacun chez soi, avec des moments très sensuels. des moments complices, voyage à Rome en amoureux de ma part. ça prenait une bonne direction et on était bien. puis, 1er de l’an, elle couche avec un autre… grosse claque pour moi, grosse perte de confiance (en moi et en elle) même si elle disait toujours m’aimer… malgré cette infidélité, je continue à y croire… donc, je deviens trop « needy » et à force elle me largue.
    février et début avril 2016 : tentative de reconquète de ma part avec Sand, sans trop d’interdits, mais malgré de fréquents moments ensemble et beaucoup d’ambigüité, ça n’avance pas. elle me dit être perdue et avoir besoin de temps… dur pour moi mais je garde espoir.
    Détail intéressant, on s’était recontacé avec Stef 1 an avant, sans aucune arrière-pensée, pour fermer la boucle et se réconcilier (on est moins con 15 ans après !). donc on avait pas mal de contacts via msg ou mails (amicaux je m’entends). elle était revenue en France, mais était en dépréssion à cause de son boulot. donc, en arrêt-maladie et elle descendait souvent dans ma ville car sa meilleure amie est ici.
    mi-avril 2016 : avec Stef, on se fait un resto, entre amis (de toutes façons j’étais en reconquète avec Sand). après la soirée, elle m’envoie un msg me disant qu’elle a passé une bonne soirée mais qu’elle a pleuré car elle a eu un « mal être » en me laissant. Pas de réaction de ma part (toujours Sand dans la tête). 15 jours après, elle me dit revenir dans le coin et me demande si je peux lui faire une séance de sophrologie (une de mes qualifications) et si on peut se faire un resto. Ok pour moi, c’est une amie, elle est mal et ça va aussi me changer les idées. séance de sophro nickel, elle semble détendue. Plus tard, un nouveau msg me disant que malgré ça, elle était au plus mal en étant repartie de chez moi. Intrigué, ce coup-ci, je réponds en disant que je ne comprends pas tout et elle me dit qu’on en parlera au resto. On fait le resto, ça se passe bien. On sort avant le dessert pour que je fume une clope (détail important aussi car elle ne fume pas). Et là, je lui demande ce qui se passe. Elle fond en pleurs, me dit qu’elle est bien avec moi et qu’elle regrette de m’avoir quitté 15 ans auparavant. Etonné, je la réconforte et lui propose de venir boire le café chez moi. Et ce qui devait arriver arriva…
    mai 2016 : donc, petite relation à distance car elle n’habite pas ici. moi, je reste très distant car je viens de ramasser sévère. Pour Sand (je ne suis pas un salaud) , je vais la voir et lui dis qu’il faut qu’on arrête de se voir car ça n’avance à rien. Elle me répond que ça la fait chier et que ça lui fait de la peine. Mais il faut tourner la page…
    mai 2016 : la relation avec Stef continue, s’intensifie. Même si j’essaie de me préserver (reproche de sa part), elle est très pressante et me harcèle de déclarations et de messages plein d’amour. Forcément, je craque (la braise était rallumée…) et lui dit que moi aussi j’étais retombé amoureux (plus que je ne l’aurai cru…)
    juin 2016 : on continue notre petite histoire, pleine d’amour et de complicité. On se fait un resto pour son anniv, elle est radieuse et épanouie. Pour elle, c’est génial. Elle repart le lendemain. Elle décide d’acheter un logement dans le coin. Je lui demande pourquoi. Sa réponse : j’ai demandé ma mutation ici car je déprime trop là-bas, j’ai mes amis ici et SURTOUT il y a toi…
    juillet 2016 : n’ayant son logement que fin aout, elle part en vacances chez sa mère. Msg tous les jours (nombre impressionnant et plein d’amour, même une demande d’avoir un enfant de sa part…). Bref, le meilleur des mondes, elle descend un WE et c’est la folie. On est amoureux comme jamais. Et elle me dit que le plus important dans une relation c’est la communication, ce dont je suis d’accord (comme la confiance et la complicité).
    août 2016 : évidemment, ça me donne super-confiance en moi. De plus, c’est moi qui lui fait son déménagement pour le garde-meubles. Elle vient vivre chez moi plutôt que chez son amie et ça se passe super-bien. Malgré mon côté mec, bordélique et tête en l’air. Avec son chien (gros effort de ma part). On passe un mois super avec des playas, du « sexe » et des sorties pleines de complicité. Je fais son installation, je participe à sa crémaillère avec tous ses amis, super moment. On a toujours autant de déclarations et de messages d’amours.
    Début septembre 2016 : mais ce bonheur (car c’est le mot exact, grande plénitude dans ma vie) me laisse perplexe. Un matin, je lui laisse une lettre lui expliquant mes doutes et mon manque de confiance en moi. Je reçois un msg plein d’amour, me disant qu’elle m’aime plus que tout, que je suis l’homme de sa vie, que je n’ai pas à me sous-estimer, que l’on ne s’est pas retrouvé pour rien et que quoi qu’il arrive on ne se quittera jamais. Gros coup de boost pour moi et relation toujours aussi complice et intense.
    fin septembre 2016 : départ en mission 15 jours. msg de sa part me disant qu’elle a hâte que je divorce (toujours pas fait mais en cours) pour que l’on se pacse très vite car elle veut finir sa vie avec moi. Mission dure pour moi, mais nos plus que nombreux msg (je lui manque, elle m’aime plus que tout, comme je suis…) donnent le moral. Au retour, c’est génial. La semaine d’après je pars en manip dans le nord et elle en vacances avec son amie. Beaucoup d’appels et de msg pleins d’amour. Bref, tout va bien.
    Dernier WE d’octobre 2016 : elle va voir toute sa famille et me demande de venir. Je refuse, peur d’être mal à l’aise (toujous ce putain de manque de confiance en moi). Malgré tout, nos appels et msg d’amour durant ce WE appaisent ce malaise. Et je me suis senti tellement mal ce WE (car en fait c’est quand on est pas ensemble que je suis mal à l’aise) que je l’ai regretté et lui ai dit. A son retour de WE, tout se passe bien, elle a l’air toujours aussi passionnée et amoureuse. Je lui dit que je lui ai préparé un WE en amoureux et elle est super contente.
    début novembre 2016 : WE sur la côte basque (avec thalasso de prévue) mais météo pourrie. Comme un con je culpabilise pour ça (j’avais tellement envie que ce soit parfait) et j’ai un comportement négatif, de looser. Pourtant, thalasso d’enfer, super-complice, elle m’a pas lâché. Soirée resto avec discussion sur mon manque de confiance et mon côté défaitiste, gros électrochoc pour moi et plein de résolutions pour moi. On s’aime très fort et elle me dit qu’elle ne veut pas me quitter, qu’elle est heureuse avec moi…
    Début de semaine suivante, moins de msg de sa part (c’est con mais je m’y étais habitué) donc forcément je me pose des questions (alors que pour moi tout notre amour avait l’air tellement vrai). Donc, plus de je t’aime à profusions me laissent soupçonneux. Forcément, je commence à poser des questions et à être étouffant. Mais les réponses sont : je t’aime, je n’ai pas envie de te quitter. Mais elle se fâche sur la clope, comme quoi je lui manque de respect en fumant à côté d’elle. J’en prends compte, vais fumer désormais dehors et lui dis qu’elle aurais dû m’en parler avant.
    Mais, je sens qu’une distance s’est installée. Pourtant, elle continue à m’embrasser, me toucher et me dire « mon chéri ». Malgré tout je continue à être « needy » (c’est con mais quand on doute…) et elle répond toujours par la positive à mes questions.
    mi-novembre 2016 : je pars en manip pour 2 jours, en sentant quand même ce malaise. Mon anniv se passe sur le terrain, elle m’envoie un msg : « bon anniversaire mon chéri, gros bisous et à ce soir, je t’aime ». Ca me fout la patate… Le soir je rentre, mais elle n’a pas l’air super enthousiasmée de me voir… Après un petit repas sympa à la maison, avec petits bisous, autres excuses de ma part. Je lui redemande confirmation pour le samedi (surprise qu’elle avait prévu de me faire) et elle me dit oui. On se couche, bisous et caresses, sans plus car je me suis vite endormi et pas de signes de sa part.
    Le lendemain, boulot mais je pars à midi. j’arrive chez elle, je regarde par la fenêtre pour lui faire une surprise et je la vois écrire. Forcément, je me fais des idées (pourtant je me raccroche au fait qu’elle donne des cours de langue). Je cogne, elle m’ouvre, a l’air surprise de me voir mais pas non plus extasiée (c’était le cas avant). Elle me paye un café, m’embrasse, me carresse les cheveux me dit qu’elle a plein de trucs à faire mais que je peux rester. Sentant le malaise (pas de trace de la lettre qu’elle écrivait), je bois le café vite, me lève pour partir. Elle me raccompagne, me touche, m’embrasse, et là, comme je sens que ça va pas, je lui pose des questions. Elle me répond qu’elle m’aime, qu’il y a des trucs qui la gènent mais qu’elle va essayer de s’adapter. Cru, je lui demande si elle veut qu’on se sépare, elle me dit non. On s’embrasse, je lui dit que je l’appelle ce soir, elle me dit ok. Le soir, pas d’appel, j’essaie mais pas de réponses. Ayant un déclic, je vais voir dans ma boite aux lettres et je trouve son courrier (que j’avais vu écrire). Et là, lettre de rupture avec tous mes défauts (bordélique, fumeur, dépensier, etc…) et nos différences, et qu’on avait pas d’avenir… Gros coup dans la gueule, car si j’avais senti un peu de distance je ne m’attendais pas à ça… Evidemment, j’essaie de l’appeler, pas de réponse. Je lui envoie un sms, elle me répond de ne pas insister, qu’elle avait tout dit, que malgré l’espoir qu’elle avait en nos retrouvailles ça ne marcherait jamais… Donc, imaginez mon état…
    Le lendemain, je vais chez elle, pour la voir, pour discuter. En me voyant elle reste distante, me dit des choses dures (je ne t’aime plus, j’étais pas heureuse, etc…), reste sur ses positions et me dit qu’il n’y aura pas de seconde chance. Même si j’étais au plus mal, j’ai essayé d’encaisser sans avoir l’air trop pathétique. Je suis reparti sans m’énerver. Elle a quand même lâché un « mon chéri » pendant la discussion…
    WE très morose pour moi. complètement abasourdi et sous le choc. Mais je sais, malgré ses dire que notre histoire ne peut s’arrêter comme ça… Alors, je lui écris une lettre ( pas une déclaration ni une supplication), en reconnaissant mes torts et les efforts à faire, en expliquant des choses, et en acceptant sa décision tout en proposant des solutions.
    Après un sms sec de sa part me disant qu’elle venait récupérer ses affaires quand je bossais le lundi (on a depuis longtemps les clefs de nos logements respectifs), je laisse mon appart nickel, ses affaires sur la table ainsi que la lettre. Msg de sa part me disant merci pour ses affaires et me demandant de venir récupérer les miennes au plus vite quand elle ne serait pas chez elle.
    Chose faite, même si je n’espérais pas de réponse à mon courrier ça m’a fait chier de ne pas en avoir… J’espère quand même qu’elle a lu ma lettre…
    Donc je suis dans un état émotionnel au ras des pâquerettes. Dur de croire que la femme qui disait m’aimer plus que tout, avec qui on avait tant de projets et qui ne pouvait se passer de moi me laisse comme ça… L’impression d’avoir été pris pour un con et avoir été une relation « tampon » (par rapport à sa dépression).
    Pas de nouvelles d’elle depuis… Désolé pour ce post très (trop ??) long mais ça fait du bien de se lâcher. Je suis désespéré… Sachant qu’en plus d’habiter dans le coin, sa mutation a été acceptée et on se verra au boulot…
    Que faire ? Merci.

Votre commentaire

182eb7016d51fd91354ad77eb2a9a354::::::::::::