L’amour dans les films de Woody Allen

Par / 0 Commentaire / 13 avril 2015

Vous aider a trouver l’amour dans les films de Woody AllenL’amour au cinéma n’est pas toujours aussi romantique et classique que celui montré par les superproductions hollywoodiennes. Il existe d’autres chemins secrets où les amoureux sortent des sentiers battus pour aller batifoler. Car l’amour peut s’exprimer d’un millier de façons différentes. Voici quelques exemples d’amours loufoques et décalées au cinéma.

Pour bien vous faire comprendre que ce sentiment n’est pas filmé comme les autres j’ai décidé de vous le montrer à travers un réalisateur qui a marqué l’histoire du cinéma et surtout parce que l’amour dans les films de Woody Allen n’est jamais simple. Allons à la découverte des excentricités de son cinéma, du plus drôle au plus frivole.

A la recherche du partenaire idéal

Le partenaire idéal n’est jamais le plus évident. Il serait beaucoup trop facile de trouver l’amour sinon et tout le monde aurait le droit à sa happy end. C’est pourquoi le héros est souvent confronté à des dilemmes affreux qui feront qu’il ne pourra pas rester avec son idylle.

Comme par exemple tomber amoureux d’une fillette. A l’instar de Lolita, dans Manhattan le héros Isaac sort avec une jeune lycéenne de 17 ans. Elle l’adore, lui aussi mais leur relation ne sera qu’éphémère du au déménagement de l’un et aux autres conquêtes de l’autre. Dans La Rose Pourpre du Caire, l’héroïne mariée s’éprend d’un personnage de cinéma et rêve de vivre avec lui, revoyant le film en boucle. Heureusement pour elle, son rêve va prendre vie et son amoureux fictif sortir de l’écran pour avoir une aventure avec elle. Une histoire qui ne durera hélas que le temps de quelques projections.

Dans « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe (sans jamais oser le demander) », un des héros s’éprend de la reine du royaume. Une conquête ambitieuse pour le simple bouffon qu’il est. Il réussira presque à l’avoir mais hélas se fera décapiter avant d’avoir pu défaire la ceinture de chasteté de la reine. Un second personnage s’éprendra fortement d’une jeune brebis. Leur histoire d’amour aurait pu se terminer bien si sa femme ne l’avait pas surpris dans le foin avec sa nouvelle bien-aimée.

Enfin pour ceux qui ne réussissent pas à trouver de partenaire adéquat, ils pourront toujours aller se satisfaire dans la machine à orgasme de Woody et les robots. On en ressort transformé. Quant à certains c’est un tout autre problème. Ils ont trouvé leur partenaire mais aimeraient en avoir un deuxième voire un troisième (on ne sait jamais ce que la vie nous réserve mieux vaut en avoir plusieurs).

L’amour dans les films de Woody Allen : Aimer, c’est tromper !

En effet avoir une seconde conquête amoureuse au cas où est monnaie courante dans son cinéma. L’amour dans les films de Woody Allen se compose à plusieurs : triangle voire carré amoureux. Et il est encore plus excitant pour le spectateur de voir le héros ou l’héroïne mener une double vie avec le meilleur ami de son chéri, la sœur de sa femme ou encore son ex ou encore n’importe quel personnage apparaissant à l’écran.

C’est le cas dans Comédie érotique d’une nuit d’été. Un film qui porte bien son titre puisque la totalité des personnages auront des aventures coquines lors d’un week-end dans une demeure à la campagne. Comme quoi un cadre romantique ravive les passions les plus fougueuses. Dans « Anything Else », la copine de notre héros le trompe avec son prof de yoga (comme quoi ce genre d’homme est toujours à suspecter) et met ça sur le dos de problèmes psychologiques.

Dans Blue Jasmine, c’est le mari du héros qui a une aventure avec sa secrétaire (encore une personne dont on doit se méfier).

Les personnages aiment aussi l’amour dangereux. L’héroïne de Tout le monde dit I love you ne peut résister aux bras d’un charmant mais dangereux criminel en cavale. Quant au personnage principal de Match Point, il trompe sans scrupule sa femme avec une autre… enceinte de lui. Le comble ! Comment fera-t-il maintenant alors que celle-ci le menace de tout avouer à sa femme ?

Enfin dans To Rome With Love, la totalité du casting sous le charme de la capitale italienne laissera les désirs cachés des personnages s’exprimer. Un couple en nuit de noces part chacun de son côté et s’emporte dans une aventure suite à des quiproquos tandis qu’un des personnages trompe sa copine avec sa meilleure amie. Dans Whatever Works, les parents de l’héroïne décident finalement de se séparer après que le père fasse son coming-out tandis que la mère s’engage dans un ménage à trois.

L’amour dans les films de Woody Allen se trouve n’importe où : dans une galerie d’art, à la piscine, à l’école de ses enfants ou encore au détour d’une des ruelles de Paris quelques dizaines d’années dans le passé.

Tommy’s Ghostwriter

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
Votre commentaire

58da8b785fbdf76e3fdc8a4fa8f96c03UUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU