Séduire une femme, un défi pas toujours facile à relever

Par / 0 Commentaire / 23 décembre 2014

séduire une femmeSéduire une femme n’est pas toujours chose aisée. C’est une pratique qui ne cesse d’évoluer avec le temps et se lie à la culture. De nombreux pièges doivent être évités et malheureusement beaucoup d’hommes tombent facilement dedans.

En séduction, il y a des choses à faire et d’autres à éviter pour ne pas faire fuir les femmes. A la moindre erreur, elles peuvent prendre peur et détaler aussitôt sans demander leur reste. Il faut être très prudent et savoir garder la tête froide. Pour savoir comment procéder voici les conseils d’une femme qui peut vous aider à devenir un séducteur hors pair.

Séduire une inconnue, ce qu’il ne faut pas faire

Aux premiers abords, quand on veut accoster une femme inconnue, il faut s’y prendre avec délicatesse et faire très attention à nos actes. Evitez les phrases bateau et flippantes telles que « Eh mademoiselle, t’es très charmante ! » Oui, ça peut être considéré comme du harcèlement de rue. De la même manière que suivre une femme dans l’espoir de trouver le bon moment pour l’aborder, oui ça fait peur !

Accoster une fille qui a des écouteurs dans les oreilles est aussi une très mauvaise idée. Pas besoins d’être mélomane pour écouter de la musique, les écouteurs ne servent qu’à avoir la paix. Aborder une femme dans ces conditions revient à essayer de tuer un âne à coup de figues. C’est inutile et épuisant pour tout le monde. Essayez plutôt de tenter votre chance avec quelqu’un de disponible.

Sur internet avec les applications de rencontre ou les sites, de nombreuses erreurs sont récurrentes et fatiguent plus qu’autre chose. Faites attention à l’orthographe quand vous draguez par exemple. Recevoir un « slt sava ? » ça n’engage pas à démarrer une conversation. La fille se dira « non mais c’est quoi cet illettré ? » Prenez le temps de faire les choses bien, surtout que devant son écran, on a largement le temps de réfléchir au meilleur moyen d’entamer une conversation.

Une fois le dialogue entamé, il faut faire très attention. Les remarques lourdes ne servent à rien. Parfois certaines phrases ressortent et sont perçues comme étant calculées à l’avance. Quand on n’a rien à dire, on ne dit rien. Ce n’est pas la peine de se donner un genre, mieux vaut attendre que le dialogue se fasse naturellement, sans se forcer à paraître comme quelqu’un que l’on n’est pas. Par la suite, quand une femme vous demande de répéter ce que vous avez dit, ce n’est pas forcément qu’elle n’a pas compris mais elle vous laisse une chance de changer votre phrase. N’oubliez jamais ça.

Les erreurs au moment de séduire une fille

Une fois que votre cible est dans votre entourage, qu’elle commence à vous connaître, des erreurs peuvent subsister pour séduire une femme. Il ne faut pas mentir, ça ne sert à rien et c’est souvent grillé à l’avance. Un homme qui s’assume est plus attirant que quelqu’un qui se cache derrière des mensonges que les femmes sentent arriver à des kilomètres.

Comprenez bien que la situation de séduction peut se résumer en une phrase : « suis-moi je te fuis, fuis moi je te suis ». Sachez donc rester distant avec la femme qui vous plaît pour la forcer à vous courir après. Il faut éviter de parler de sentiments trop vite. Rien de mieux pour faire fuir une femme que de lui dire « je t’aime » au troisième rendez-vous. Elle risque de penser que vous êtes désespéré et en mal d’amour depuis très longtemps déjà. La séduction est un jeu qu’il ne faut pas finir trop tôt.

N’offrez pas non plus trop de cadeaux. Se faire payer le resto à chaque fois devient gênant. La première fois oui, la deuxième passe encore pourquoi pas. Mais au bout d’un moment il ne faut pas oublier que les femmes d’aujourd’hui veulent être indépendantes avec une certaines égalité homme-femme. Elles n’ont pas besoins d’être entretenue. La femme peut aussi penser que vous cherchez à acheter son amour par des cadeaux ou des invitations.

Une erreur à ne pas commettre est de tout faire pour séduire une femme et pour lui plaire, vraiment tout. Ça fait peur et c’est loin d’être attirant. Il ne faut pas non plus être trop gentil, les mecs dociles font fuir. Sans devenir un vrai macho, il faut savoir trouver un juste milieu. Laissez-la venir vers vous sans pour autant la fuir. Paraissez inaccessible. Les femmes recherchent un peu de challenge. Si elle vous sait acquis, elle renoncera car le jeu de séduction de sera plus excitant.

Evitez de faire des femmes votre seule motivation. Vous allez vous perdre et paraître désespéré à leurs yeux. Trop s’accrocher à la séduction n’engage rien de bon. Sans pour autant se désintéresser totalement des femmes, n’en faites pas votre priorité dans la vie.

Quelques conseils pour séduire une femme

Sans se mettre la pression, il faut adopter la bonne attitude pour séduire. L’apparence physique est importante donc n’oubliez pas de prendre soin de vous. C’est un atout pour séduire quand on est attirant au départ. Cela facilite grandement le travail. Essayez d’être original, une femme a l’habitude des techniques de dragues passées. Il faut innover ! Soyez toujours respectueux envers celle que vous convoitez et n’hésitez plus à sortir du lot. Il faut réussir à impressionner, à paraître unique et différent des autres hommes.

Les femmes aiment les hommes qui savent se faire respecter, qui en impose. Elles ont besoins d’hommes sûrs d’eux. Il n’est pas nécessaire de s’aplatir en excuses à chaque petite erreur, pas besoins d’être totalement soumis à la femme pour lui paire, au contraire ! Il est nécessaire d’avoir une certaine confiance en soi avant d’espérer séduire une femme.

Pour séduire une femme, il faut marquer le plus possible de points auprès d’elle pour qu’elle ai une haute estime de vous. Faites-lui des compliments, oui mais pas trop. Un mot gentil de temps en temps fait toujours plaisir, et avec le sourire s’il vous plaît. Quelqu’un de souriant est toujours attirant alors n’hésitez pas à montrer vos dents. Ne soyez pas prévisible, ce que les femmes attendent par-dessus tout d’un homme c’est qu’il les fasse vibrer.

Votre rédactrice

Cécile Fougerousse

Votre commentaire