Au secours, je vis avec une femme violente !

Par / 2 Commentaires / 15 avril 2015

je vis avec une femme violenteSi la plupart du temps ce sont les hommes qui font preuve de force voire parfois de violence envers les femmes, La situation existe aussi. Ainsi, régulièrement des hommes sont victimes de leur compagne violente, que ce soit dans leurs mots mais aussi dans leurs gestes. Tyranniques, autoritaires et entêtées elles rendent le quotidien de leur homme insupportable.

Jalousie, énervement ou simple trait de caractère : Comment surmonter cette épreuve et surtout comment procéder pour que les choses s’arrangent lorsqu’on se dit « je vis avec une femme violente ? Comment faire pour rendre le quotidien plus appréciable ? Voici la réponse de la rédaction pour vous permettre de vivre une vie de couple de manière plus apaisée.

Savoir détecter les raisons de sa violence et calmer les disputes

Tout d’abord, il est indispensable de préciser que la violence dans le couple peut prendre diverses formes. Bien entendu, cela comprend la violence physique et verbale mais il existe aussi une forme plus insidieuse qui est la violence psychologique. Cette dernière n’est d’ailleurs pas immédiatement détectée et c’est lorsque l’on est en plein dedans que l’on s’aperçoit de ce qu’il se passe, un peu comme une femme prise au piège par pervers narcissique.

Avez-vous connu votre femme avec ce caractère ou l’a-t-elle développé au fil du temps ? Faites donc une enquête au sein de son entourage. Parlez-en afin de savoir si Madame a toujours eu cette habitude ou si ce n’est que depuis qu’elle vit avec vous que vous avez à faire à sa face cachée de femme violente. Le sujet peut prêter à la plaisanterie autour d’une bière mais il est en réalité gravissime. Il faut savoir qu’en France chaque mois deux hommes décèdent suite à la violence conjugale.

Sachez aussi discerner les moments pendant lesquels Madame s’en prend à vous. Est-elle jalouse ? Faites-vous quelque chose qu’elle ne supporte pas? Demandez-lui, mais surtout sachez éviter les disputes et résoudre vos problèmes. Ne répondez surtout pas en étant violent à votre tour ! Soyez diplomate et calme afin de ne pas faire grimper la violence de Madame.

Je vis avec une femme violente, comment la faire changer ?

Il se peut que votre compagne devienne violente parce qu’elle manque de confiance en elle. Si tel est le cas, rassurez-la. Vous êtes avec elle pour une raison et ne souhaitez pas que chaque différend vous sépare et vous rende victime de ses abus. Sachez l’écouter, l’entendre et appliquer les changements qu’elle voudrait voir.

Sachez voir ses qualités et lui faire comprendre que vous les remarquez. Complimentez-la, soyez attentif à chacun de ses changements afin qu’elle puisse se rendre compte qu’il n’y a aucune raison d’adopter un comportement autoritaire, bien au contraire. Vivre la violence de son conjoint ne doit pas être une fatalité.

Fuir une femme violente : parfois la seule solution !

Vous avez essayé quelques-unes de ces solutions mais force est de constater que votre moitié s’emmure dans le silence et continue à faire preuve de violence envers vous, sans que vous en sachiez la raison ou ne parveniez à l’adoucir. Si votre femme ne parvient pas à calmer ses crises, il est fort probable que cela découle davantage d’une réelle problématique psychologique, parfois lié à l’enfance ou à un passé amoureux douloureux, que du simple manque de confiance en soi. Sachez fuir et ce à toutes jambes parce que votre moitié n’a sûrement pas l’intention de changer.

Vous avez su supporter assez longtemps un comportement inapproprié à votre goût (et au nôtre aussi). Vous êtes un homme courageux mais vous méritez une femme qui vous respecte et qui prend soin de vous autant que vous prenez soin d’elle. Trouvez une femme douce, qui saura vous appréciez sans avoir besoin de se comporter brutalement. Il y a des cas qui ne relèvent pas de la diplomatie : si cette femme vous rabaisse, vous insulte voire vous frappe, il ne doit pas y avoir beaucoup d’estime pour vous ni d’amour dans son cœur.

Prenez donc la décision qui s’impose : quittez la, et quittez l’horrible idée de vivre une vie de couple remplie de coups ou d’une pression insurmontable.

 

Votre rédactrice,

Majoe

2 Commentaires
  1. Merci pour ton commentaire Mielle, effectivement c’est un sujet délicat que peu de personnes abordent !

  2. Bravo ! Enfin on commence à prendre cette violence vis-à-vis des hommes au sérieux. Maintenant il faudra que certaines préjugés soient éradiquer comme le fait qu’étant donné l’homme est le mal dominant il ne peut pas souffrir lorsque sa « femme » lève la main sur lui. Il faut également arrêter de se moquer de ces hommes lorsqu’on découvre qu’ils sont violentés, c’est déjà assez dur pour eux.

Votre commentaire