Votre homme ne cuisine pas ? Ça va changer !

Par / 0 Commentaire / 3 octobre 2013

 homme ne cuisine pasC’est une triste réalité : votre homme ne connaît pas le chemin de la cuisine. Chaque soir, il vous lance un « Qu’est-ce qu’on mange ? » en allant s’affaler sur le canapé. Vous en avez marre d’être traitée comme une esclave culinaire, mais vous ne savez pas comment convaincre votre chéri de faire connaissance avec les casseroles ?

Mieux que la grève du sexe, voici quatre astuces qui le persuaderont, à l’usure, de se mettre aux fourneaux !

Provoquez des catastrophes en cuisine !

Si votre homme ne cuisine pas, c’est qu’il n’en voit pas l’intérêt : vous le faites très bien à sa place ! La situation ne bougera pas si vous ne le persuadez pas du contraire. Il va falloir jouer à l’amnésique culinaire. Vos talents de cordon-bleu ? Envolés !

Rendez immangeable tout ce qui sortira de la cuisine ! Faites des grumeaux dans la purée, versez le sachet de soupe instantanée dans deux litres d’eau, videz la salière sur le gratin dauphinois ! Tout ce qui sort du micro-ondes doit être brûlé sur le dessus et congelé à l’intérieur ! Lorsque votre homme osera vous faire une remarque, gémissez un : « Je suis si nulle que ça ? ». S’il ne veut pas risquer l’intoxication alimentaire, votre chéri n’aura pas d’autre choix que cuisiner

Votre homme ne cuisine pas ? Gavez le de Top Chef !

Vous trouvez votre homme bien plus souvent affalé devant la télé qu’affairé en cuisine. La télé est réputée pour ses lavages de cerveaux, profitez-en : gavez-le d’émissions de cuisine ! Entre Top Chef, Masterchef et les autres, vous avez sous la main toute une collection de programmes gastronomiques pour le torturer. Passez vos soirées lovée contre lui devant Bernard et Jean : Le Défi.

Susurrez-lui des « Haaa… si seulement tu pouvais me faire ça… ». Allusion aussi culinaire que sexuelle ! Blessé dans sa virilité, votre chéri se mettra en quatre pour vous mitonner un petit plat à la hauteur de Cyril Lignac ! Achevez-le d’un « Tu es tellement sexy quand tu cuisines… ». Là, vous pouvez être sûre qu’il ne se décollera plus de la gazinière…

Le piège du restaurant

Votre homme a la flemme de faire la cuisine ? Vous aussi, devenez une feignasse culinaire ! Dès qu’arrive la question « Qu’est-ce qu’on mange ?», prenez l’air épuisé et marmonnez un « J’ai eu une grosse journée, j’ai pas envie de sortir les casseroles ». Sachant que lui non plus ne veut pas se mettre aux fourneaux mais qu’il ne compte pas se laisser mourir de faim, la seule option est le restaurant.

C’est là que votre distraction légendaire entre en scène : oubliez porte-monnaie et carte bancaire. Bon joueur, votre homme vous invitera. Renouvelez l’opération plusieurs soirs par semaine. Après avoir reçu un coup de fil de sa banque, votre homme se montrera beaucoup moins flemmard en cuisine…

Appelez sa mère à la rescousse !

Les techniques précédentes n’ont pas fonctionné et votre homme reste introuvable dans la cuisine ? Il va falloir employer la méthode ultime : sa mère. Allez-voir belle-maman et racontez-lui que son fils est un incapable culinaire. Glissez-lui au passage combien vous regrettez qu’il n’ait pas hérité des talents de son cordon-bleu de mère.

Belle-maman culpabilisera d’avoir si mal éduqué son fils… Au prochain repas de famille, elle le prendra en otage pour lui enseigner les rudiments de la cuisine. Elle lui fera jurer sur les casseroles de se mettre aux fourneaux au moins trois fois par semaine ! Pariez qu’après avoir reçu un tel savon, votre homme empruntera le chemin de la cuisine bien plus souvent…

Votre commentaire