Trouver l’amour dans les transports en commun

Par / 0 Commentaire / 18 octobre 2014

amour dans les transports en communDans les grandes villes, la plupart des habitants utilisent les transports en commun. C’est pour cela que l’on y trouve tous types de personnes. Un flux continu de population qui est, la plupart du temps, pressée, hâtive et peu attentive. Stress, fatigue, énervement, avec tous ces facteurs, on n’a pas tendance à prendre les transports pour rencontrer la bonne personne. Mais lorsqu’on enlève ses écouteurs, relève les yeux de son bouquin, prête attention à ce qui nous entoure et surtout de qui nous sommes entourés, il est possible de trouver l’amour dans les transports en commun.

Essayer d’éviter les clichés

Non, vous n’allez surement pas trébucher malencontreusement sur la créature de vos rêves et ramasser les livres que vous venez de faire tomber ensemble. C’est possible, mais sûrement très rare. Ça n’arrive que dans les comédies romantiques. Mais je vous laisse le choix de rêver.

Dans les transports en commun, les gens ne sont pas tous inattentifs, égoïstes et malpolis. Ça, c’est une légende urbaine. Bon, d’accord, il y a pas mal de querelles, de dragueurs un brin pervers et d’adolescents bruyants, je l’avoue. Mais il est possible, comme partout, d’y trouver la bonne personne. Celle qui fait que vos yeux ne quittent plus son point fixe. Celle qui vous donne terriblement envie d’aller lui parler mais vous n’osez pas. Pourtant « oser » c’est la seule façon de pouvoir trouver l’amour dans les transports en commun.

Les techniques pour aborder une personne

Il n’est pas facile d’aborder quelqu’un qui nous intéresse dans les transports en commun. Il y a du monde, c’est bruyant et parfois stressant. Mais, justement, profitez de cet environnement pour sympathiser avec la personne qui vous a tapé dans l’œil. Pour cela, il y a plusieurs techniques. Elles vous permettront peut-être de trouver l’ amour dans les transports en commun…

La première est simple. « Excusez-moi, je ne trouve pas mon chemin sur la carte ». Et vous voilà tous les deux, les yeux rivés sur une petite carte de transport. Or, il ne faut pas en rester là. Demandez-lui si il ou elle connaît bien ce quartier. Normalement, si il ou elle est un tant soit peu intéressé, il ou elle continuera la discussion. Si ça ne prend pas, n’insistez pas, au risque de paraître trop lourd(e).

La seconde est la technique chewing-gum. Si tu as un paquet de sucreries dans ta main. Prends-en une et tend une autre à la personne qui t’intéresse. C’est un geste qui peut être apprécié. Évidemment, il faut, comme dans la première technique, continuer à parler, ne pas rompre le premier contact qui est souvent difficile à effectuer.

Quel comportement doit-on avoir pour trouver l’amour dans les transports en commun ?

Ne pas s’effacer dans toute cette masse de gens est primordial. Il faut éviter tout ce qui est écouteurs, livres, portable. Vous vous renfermez sur vous-même et avez du mal à prendre conscience de ce qui vous entoure. Vous pourriez passer à côté de certaines occasions.

Pour finir, n’hésitez pas à sourire. La plupart des gens dans les transports en commun paraissent exaspérés, dépassés par les événements. Et ça, croyez-moi, ce n’est pas apprécié. Levez la tête, prêtez attention et vous verrez que les rencontres arriveront. Vous ferez peut-être partie du groupe de ceux qui ont trouvé l’amour dans les transports en commun.

Votre rédactrice,
Jeanne Lavolé

Votre commentaire