Comment être heureux en amour : conseils d’une experte !

Par / 1 Commentaire / 24 mars 2017

lettre-ruptureEn guise d’introduction, je vais vous raconter une petite fable qui a été merveilleusement bien explicitée par Olivier Clerc.

Une grenouille nage tranquillement dans une casserole d’eau froide qu’on pose sur le feu. Petit à petit, l’eau va chauffer jusqu’à ce qu’elle devienne bientôt tiède. Notre batracien va trouver cela agréable et continuera de se pavaner sans aucune conscience de ce qui est en train de se passer.

La température de l’eau va commencer à monter.
A présent, l’eau est chaude et cela commence à devenir dérangeant pour la grenouille mais elle ne s’affole quand-même pas.
Cependant, cette température qui monte va la fatiguer et l’engourdir davantage.

A présent, l’eau de la casserole est vraiment chaude. Notre batracien va vraiment commencer à trouver cela désagréable …

Mais notre grenouille est aussi de plus en plus faible, alors elle supporte, elle s’efforce de s’adapter et ne tente rien …La température de l’eau va ainsi continuer de monter petit à petit, sans changement brusque …
Jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir pas cuire et par conséquent, mourir … sans jamais avoir tenté de s’extraire de son récipient.

Pourtant, si on avait plongé cette même grenouille d’un seul coup dans une casserole contenant une eau chauffée à 50°c, elle aurait donné sans attendre, un coup de patte salvateur qui l’aurait propulsé dehors !

Et vous ? Etes-vous déjà à moitié cuit ou plutôt avez-vous donné le coup de patte salutaire qui vous a permis d’opérer un changement dans votre vie avant qu’il n’ait été trop tard ?

Pourquoi amorcer un changement ?

Je suis Sylvie et je rappelle pour ceux qui ne me connaissent pas encore que mon sujet d’expertise se base sur les relations toxiques. Je suis restée très longtemps sous emprise car j’ai eu d’abord une mère perverse narcissique et ensuite un mari qui souffrait du même trouble de la personnalité. Un jour, je me suis trouvée vraiment, au fond du trou. Il devenait impératif d’amorcer de gros changements dans mon existence, changements qui m’ont sauvé la vie. Aujourd’hui j’ai retrouvé ma joie de vivre et tout se met enfin en place au niveau de nombreux domaines.

Et vous ? Désirez- vous aussi opérer des changements majeurs dans votre quotidien? Ressentez-vous l’urgence de changer vos comportements afin qu’ils soient plus adaptés et vous conduisent à un épanouissement plus durable et plus grandiose ?

Je suis certaine que vous me répondrez par l’affirmative parce que nous avons tous le souhait d’atteindre nos rêves et de vivre davantage en harmonie avec nous- même d’abord, et puis ensuite avec autrui.

Pourtant nous sommes nombreux à ressembler à notre grenouille de l’introduction. C’est vrai, une lente et faible détérioration échappe à notre conscience et le déclin d’une situation, certes imperceptible mais néanmoins continu, que nous vivons nous rend moins conscients, et moins humains. Nous sommes devenus au fil du temps, comme régis par nos instincts et automatismes à l’instar des zombies.

Cette lente détérioration peut toucher tous les aspects. Que ce soit au niveau de notre relation de couple où un jour on se réveille aux côtés de l’être aimé mais pour lequel nos sentiments se sont ternis. Ou au niveau de notre santé lorsqu’à un moment donné on apprend que nous sommes atteint d’une maladie. Nous ne comprenons pas pourquoi cela nous arrive alors que durant plusieurs décennies nous avons ingéré des « crasses », utilisé la cigarette et avons délaissé le sport pour en outre nous laisser empoisonné par trop de stress. Ou encore au niveau environnemental. On pourrait mentionner l’empoisonnement progressif des sols, de l’eau et de l’air. Les sols perdent davantage de leur masse minérale au fil des années car on les gave d’engrais et de pesticides et ce toujours plus. Malgré cela, nos récoltes sont de moins en moins performantes.

Alors ? Qu’est ce qui nous empêche de donner le coup de patte qui nous sortirait de cette léthargie ?

Comme je l’ai mentionné plus haut, une détérioration suffisamment lente échappe à notre conscience et la plupart du temps n’engendre aucune opposition ni révolte de notre part.

Pourtant il est opportun de savoir que le changement c’est la croissance et nous sommes ici pour grandir. Comme en parle si bien Marcelle della Faille nous évoluons sans cesse dans une spirale éternelle et ascendante.

Mais que signifie « changer »? Changer c’est apprendre une nouvelle stratégie, c’est mettre en place un nouveau comportement qui, on l’espère sera plus adapté que le précédent.

Voici 8 clés que vous pourrez mettre en place pour amorcer un changement dans votre vie.

1. Humilité

Il est important de faire preuve d’humilité afin de reconnaitre que certaines de nos stratégies sont inadaptées. C’est vrai nous sommes responsables de nos actes et de nos manières d’agir. En effet, si nous ne sommes pas vraiment heureux présentement dans notre couple ou bien, que nous attirons à nous des personnes toxiques ou, encore, que nous restons bien malgré nous célibataires, c’est très certainement parce que nous mettons en oeuvre des comportements inadaptés. Vous ne croyez pas ? Ainsi, il est grand temps de prendre conscience qu’il y a quelque chose dans notre façon d’agir qui ne fonctionne pas. Et cela sans culpabilité aucune.

2. Désidentification

A partir de la dite prise de conscience, je vais devoir me désidentifier. C’est-à- dire que je vais devoir prendre du recul par rapport à mes actes en me disant que je ne suis pas ce que je fais. Le souci n’est pas de nous changer nous, notre essence profonde mais plutôt de changer nos comportements. Ce que nous sommes au plus profond de nous est indestructible. Par conséquent, je suis ce que je suis et cela ne peut donc pas être affecté par les gestes que je pose quotidiennement. Celui qui agit ce n’est pas moi à proprement parlé. C’est peut-être mon passé douloureux qui fait que je suis plein de frustrations, ou ce sont mes fausses croyances, ou encore mon inconscient, … qui m’incitent à agir de telle ou telle façon.

Si je me réfère à mon vécu par exemple, je ne suis pas tombée sous emprise d’un manipulateur parce que j’étais quelqu’un de naïf. Mais à l’époque, j’avais juste un immense besoin d’être aimée conséquemment à une enfance douloureuse. Ainsi, j’ai donc fait confiance à la personne dont je suis tombée amoureuse et au fil du temps, je suis devenue dépendante de cette personne jusqu’à en oublier de répondre à mes propres besoins. Ce sont mes comportements qui étaient inadaptés comme par exemple accepter et même excuser des actes inadmissibles de la part de mon partenaire. Mais la bonne nouvelle c’est qu’une fois qu’une prise de conscience a été amorcée, on est à présent capable de changer les comportements qui ne sont plus adéquats.

3. Conscience

Ici il va s’agir d’analyser ce qui aujourd’hui, dans votre vie fait que vous n’arrivez plus à être totalement épanoui. Il s’agit en fait de mettre en place une capacité d’introspection. Les choses ne sont pas comme nous voudrions qu’elles soient, ok mais alors il devient temps de prendre la décision de changer ces choses et de parvenir, enfin, à identifier nos véritables besoins, ainsi que les manques et de faire en sorte de trouver des solutions plus adaptées.

4. Créativité

Dès le moment où nous avons pris conscience que nos comportements n’étaient pas adéquats, nous allons devoir établir une liste afin d’y noter toutes les nouvelles stratégies qu’on pourrait mettre en oeuvre pour amorcer un changement qui correspondrait davantage à nos aspirations. Ce temps de recherche et de créativité est primordial. Pour continuer de vous illustrer ces concepts avec mon expérience de vie, je peux vous confier que ma liste était longue. En effet, j’avais établi toute une série de comportements à changer, toute une série d’actions à mettre en place afin d’améliorer ma relation amoureuse : Construire la maison de nos rêves, avoir des moments rien qu’à nous en passant, occasionnellement, une nuit à l’hôtel par exemple, lui écrire une jolie lettre lui explicitant mes ressentis, avoir un enfant supplémentaire pour cimenter nos liens, faire fondre nos alliances pour en refaire de nouvelles symbolisant par là un nouveau départ, …

5. Choisir

En toute logique, il s’agira ici d’opérer un choix dans la liste que nous avons établie et de déterminer la solution qui nous permettrait de résoudre notre problématique.

Cela pourrait, de prime abord, paraitre facile mais pour les « perfectionnistes » ce n’est pas toujours tâche facile de choisir la solution idéale. En effet, on ne peut à l’avance, être certain que la solution retenue sera la meilleure. Par conséquent, de peur d’effectuer un mauvais choix, certains risquent de s’abstenir de choisir et donc, d’opter pour le statu quo.

Mon conseil serait de faire un choix temporaire en attendant de pouvoir vérifier les résultats obtenus.

6. Engagement

Une fois le choix effectué, il s’agira de mettre en place la stratégie choisie comme plus efficace que la précédente que nous considérions comme pas ou plus adaptée.

On va agir en conséquence, poser des actes pour que les choses bougent. C’est comme lors des recherches scientifiques : on émet des hypothèses et puis on les expérimentera afin de voir quels vont être les résultats.

7. Persévérance

Au départ, les résultats de nos actions risquent de ne pas être très probants mais cela est tout à fait normal. Cela est similaire à un apprenti musicien qui commence à jouer d’un instrument ou encore à un athlète qui commence à s’entrainer pour courir un futur marathon. Ce sera à force d’ « essais-erreurs » et de nombreux entrainements que les résultats se montreront de plus en plus positifs. Malheureusement quand on apprend une nouvelle technique, on abandonne trop vite. Il est certain que dans les premiers moments nous allons vivre des choses in-sécurisantes ou subir des critiques peut être ou même être ridiculisé. Cependant c’est la persévérance qui nous permettra d’essayer des tas de fois afin que nous puissions voir les résultats obtenus à moyen et long termes.

En ce qui concerne ma vie, je vous avoue avoir mis en place toutes les actions de ma liste. J’ai tout tenté et j’y ai cru jusqu’au bout. Evidemment, je ne savais pas que mon conjoint souffrait de perversion narcissique et que par conséquent, quoi que je fasse ne pourrait, en rien, changer la situation d’emprise dans laquelle je me trouvais engluée depuis si longtemps.

Cependant, avec le recul, je ne regrette aucune de mes tentatives car aujourd’hui, j’ai la conviction d’avoir tout tenté pour sauver ma vie amoureuse et cela me procure non pas de la culpabilité mais au contraire une profonde sérénité.

Ainsi, si nous désirons vraiment changer des choses dans nos vies, nous devons persévérer et ce, malgré les échecs du débutant. Une fois qu’on a fait montre de persévérance, et même si quelques fois on s’est planté de stratégie, on garde cependant la fierté d’avoir essayé et d’avoir tenté des choses. On apprend tellement durant ce processus et on en ressort très fortement grandi!

8. Evaluer

Nous devrons être capable, après un certain temps, d’évaluer le résultat de nos nouvelles actions. Ce qui nous permettra d’infirmer ou de confirmer notre choix dans la liste que nous avions établie.

Si l’évaluation s’est révélée concluante, génial ! Et si la stratégie choisie n’était pas la bonne, on retentera de nouvelles expériences en mettant en place une nouvelle stratégie.

Pour ceux qui voudraient savoir comment a été mon évaluation, je pourrais vous dire aujourd’hui, que toutes mes actions ont été vouées à l’échec sauf la dernière de ma liste : rompre définitivement tous les liens avec mon conjoint pervers narcissique. Il y a eu une vraie prise de conscience lorsqu’une professionnelle m’a parlé de cette maladie. J’ai été me documenter et j’ai pu enfin prendre conscience qu’avec ce type de trouble de la personnalité, la rupture était la seule issue possible. Cette prise de conscience a agi comme un vrai déclencheur qui a pu engendrer de nouvelles actions avec de nouveaux résultats, cette fois, positifs !

Comme le mentionne si bien Olivier Clerc, le grand danger du principe de la grenouille de la marmite d’eau, c’est que, à mesure que la situation se détériore, les facultés qui nous permettraient d’apprécier cette détérioration

s’altèrent elles aussi. C’est un peu comme une personne fatiguée qui s’endort au volant de sa voiture, parce que plus sa fatigue augmente, moins elle a conscience de son déclin et par conséquent, moins elle perçoit qu’elle s’assoupit, et que ses yeux, au lieu simplement de cligner, commencent à rester fermés de plus en plus longtemps.

Pour éviter cette issue fatale je peux vous dire que mon dernier coup de patte a été salvateur, vraiment. Imaginez que je sois restée la grenouille baignant dans son jus attendant qu’un miracle se produise. Que serais- je devenue aujourd’hui ? Et pourtant, malheureusement, nombreuses sont les personnes qui ne réagissent plus …

Alors, réfléchissez ! Qu’avons-nous à perdre à oser amorcer des changements dans des vies qui ne nous satisfont plus ? Et qu’avons-nous à y gagner ? Bien sûr que cela demandera un peu d’effort et certains sacrifices peut – être aussi, mais comme dit le dicton : on n’a rien sans rien ! Et puis on a tellement à gagner après !

Quelqu’un, là-haut nous a donné le libre arbitre. C’est notre devoir d’humain de savoir l’utiliser à bon escient pour (re) trouver une vie heureuse, épanouie et sereine!

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
1 Commentaire
  1. Aide moi a sauver mon marriage.ont s’engeule souvant piur rien mon mari et moi.ont dit des propos mal.aide moi parce j’ai deja un fils avec lui.et jen veux pas tout briser pour mon fils.

Votre commentaire

63a5eeae3118f617cc0dc6ed97ef7938FFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF