Rencontrer quelqu’un lors de voyages organisés

Par / 0 Commentaire / 7 juin 2013

voyages organisésA l’heure des réseaux sociaux, des rencontres virtuelles, les lieux ou on peut se rencontrer ne sont plus légion. Jadis les bals du samedi soir jouaient le rôle d’agences matrimoniales de premier plan.

Mais, ce temps ou se formaient les couples sous la lumière des lampadaires, sur la place du village, est désormais révolu. Et que dire des amitiés, qui se nouaient autour d’un verre dans un bistrot de quartier. Ceux-ci sont de moins en moins nombreux et on y passe peu de temps…

Comment faire des rencontres amoureuses simplement en 2013 ? 

Tout un symbole pour une époque gagnée par le zapping sur des épisodes de vie quotidienne. Pourtant, il existe un moyen pour faire des rencontres, qu’il s’agisse de liens d’amour ou d’amitié. Les voyages, c’est l’aventure, la découverte, on est forcément plus ouvert à l’autre et à ce que l’on ne connait pas. Les voyages organisés sont aujourd’hui l’un des biais pour accroître son réseau de connaissance, et tisser des liens de complicité.

 

Les voyages organisés en plein boom !

Partir seul, c’est rechercher une part de soi-même disait le poète. Partir à plusieurs, c’est unir, provisoirement, sa destinée à celle d’autres. Si le séjour est trop bien organisé, qu’il y a peu de place à l’improvisation, le risque est de se muter en fourmi suivant un convoi sans pensée personnelle. Optez donc pour des moments d’aventures, par exemple dans des hotels à Barcelone, ou vous pourrez aller à la rencontre d’autres personnes, faire la fête, visiter. Ce qui compte c’est que lors de votre séjour, les occasions d’échanger ne manquent pas.

 

Des amitiés qui deviennent souvent amoureuses ! 

Vous découvrirez peut être que vous avez une même passion avec des personnes que vous ne connaissiez pas. S’ils proviennent de la même région que vous, vous pourrez ensuite prolonger la rencontre par des soirées diapos ou chacun échangera sur les bons moments passés ensemble. A défaut, vous pourrez, grâce à la toile, ne pas perdre le contact et qui sait, à l’occasion d’un autre voyage, revoir des personnes avec lesquelles vous aurez sympathisé.

Inès

Votre commentaire