La relation libre : les bons et mauvais côtés

Par / 0 Commentaire / 10 mai 2014

relation-libreVous avez du mal à vous engager sérieusement ? La fidélité n’a jamais été votre truc et vous ne pensez pas qu’elle le sera un jour ? Si tel est votre cas, la relation de couple dans sa définition la plus pure n’est pas pour vous. Vous vous faîtes du mal en vous cantonnant à une seule personne et si vous allez voir ailleurs et que cela se sait, vous faîtes aussi du mal à la personne qui partage votre vie. Pour éviter ces problèmes, une solution existe et je ne vous cache pas qu’elle est à la mode ces derniers temps.

C’est là qu’intervient la relation libre, à ne pas confondre avec l’habituelle appellation « sex friends ». Non non, La relation libre, c’est un couple qui est amoureux, c’est tout de même un engagement, un partage, une vraie relation quoi. Il faut tout de même y ajouter un facteur clé : les deux partenaires peuvent aller voir ailleurs s’ils le souhaitent. Les avis divergent à ce sujet. Certains ne comprennent pas la tendance. À nous de vous l’expliquer…

C’est quoi, plus exactement, la relation libre ?

Une relation libre est un couple d’amoureux qui s’autorise des écarts physiques, intimes ou sexuels avec d’autres personnes. Ils peuvent être sur le court, moyen ou long terme. Ces deux personnes vivent, la plupart du temps, ensemble mais ont le droit de s’absenter pour aller voir ailleurs, fricoter avec d’autres personnes. Se lancer dans une relation libre, c’est savoir ce qu’il vous attend. La jalousie est à proscrire, vraiment. Vous ne pouvez pas vous permettre de réprimander votre partenaire sous prétexte qu’il vous trompe. La tromperie n’existe plus dans ce cas.
Ce genre de relation est une décision qui est prise en commun. Je ne dirais pas que c’est un accord mutuel, car c’est forcément l’un des deux partenaires qui a soumis l’idée à l’autre (ou alors vous vous êtes engagés en sachant très bien ce que vous vouliez tous les deux). Il est tout de même bon de savoir que dans une relation libre l’équilibre du couple est fortement mis à l’épreuve. Lorsqu’une tierce personne débarque dans la relation, on peut facilement être chamboulé, même si on accepte les conditions de départ.

Quels sont les risque d’une relation libre ?

Ce genre de relation n’est pas la façon la plus facile de vivre en couple. Le copain qui envoie un texto pour vous dire qu’il rentre avec quelqu’un d’autre ce soir mais qu’il vous aime quand même, la copine qui embrasse un autre mec sur la piste de la boîte alors que vous êtes là et que vous la regardez. Vous n’êtes censé rien dire, être passif, laisser votre partenaire profiter. Mais le dire, c’est simple, le faire, c’est plus compliqué.

Dans une relation libre, même si la jalousie est à mettre aux oubliettes, il est quand même difficile d’approuver tout ce que fait l’autre. Parce que, dans ce genre de couple, l’un va forcément aller voir ailleurs plus souvent que l’autre, laissant son partenaire seul à la maison. Même si la relation libre va bien plus loin que le banal « plan cul », quelques similitudes apparaissent. Notamment le fait qu’une personne s’attache plus que l’autre. En somme, se lancer dans ce type d’engagement, c’est savoir se contrôler et être prêt à tout entendre.

Il y a quand même des bons côtés dans la relation libre

Personne le ferait si il n’y avait que des mauvais côté à la relation libre. La première qualité, c’est la liberté. Un mec vous attire sexuellement et ça semble réciproque, vous pouvez oublier votre bonne conscience et foncer sur l’occasion. En plus, l’acte commis, vous ne vous sentirez pas coupable. Au fond, c’est dans le contrat de base : vous n’avez rien fait de mal ! Vous pouvez aussi vous permettre de draguer comme bon vous semble sans avoir l’image de votre partenaire qui vous revient en pleine face.

Ensuite, c’est un type de relation qui vous offre une réelle ouverture d’esprit et une conception des choses différentes, surtout sur le plan sexuel. Une relation libre a tendance à épanouir sexuellement les couples. En allant ailleurs, ils apprennent de leurs expériences, bonnes ou mauvaises et sont prêts à satisfaire leur partenaire pleinement. La plupart de ce genre de couple l’assure : lorsqu’ils se retrouvent que tous les deux, le désir est plus grand encore.

Alors, que faire ?

La relation libre, comme on l’a vu, n’est pas faite pour toutes les personnes. Oublier sa jalousie est parfois compliqué, c’est un instinct naturel qui ressurgit souvent. Tout le monde n’est pas prêt à laisser son partenaire faire des écarts sexuels avec d’autres personnes et faire de même en son âme et conscience. La peur de perdre l’autre est présente : « Et si il trouvait mieux ailleurs ? ». Les questions sont nombreuses. C’est pour cela qu’il faut construire cette relation sur des bases solides, ancrées et durables.

Je dirais que la relation libre est une façon de voir les choses différemment. Certains couples peuvent rester des années en trompant leur partenaire réciproquement. Néanmoins, ils sont très heureux comme ça. C’est sûr, c’est difficile à concevoir dans l’esprit mais de nombreuses relations libres peuvent continuer après le mariage et à la naissance des enfants. C’est un mode de vie qui est propre à chacun. Ne testez pas l’aventure à la vas-vite, vous pourriez déchanter rapidement. Mais si vous sentez que vous êtes archi-prêts, foncez, vous pourriez découvrir une nouvelle façon de vivre fantastique.

 

L’équipe MAGAMOUR

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
Votre commentaire

8b717aece016242c7b9454cba4ca5a8bffffffffffffffffff