Faut-il réaliser ses fantasmes ?

Par / 0 Commentaire / 1 décembre 2015

réaliser ses fantasmesTout le monde sait qu’il est normal d’avoir des fantasmes. En revanche, ce qu’on ne sait pas toujours c’est : faut-il passer à l’acte ? En effet, il peut y avoir une certaine honte, un blocage qui empêche de passer du rêve à la réalité. Que ce soit pour les hommes ou les femmes cette sensation se retrouve très souvent.

Réaliser ses fantasmes est un moyen de prendre du plaisir et de pimenter sa vie sexuelle mais ces derniers ne sont pas toujours partagés et l’on peur faire face à un refus. Que faire dans cette situation ? Faut-il renier ses fantasmes ? Comment parvenir à avoir une vie intime épanouie ? Découvrez le dans cet article !

Tout savoir sur les fantasmes !

Réfléchissez…

Pourquoi vouloir réaliser ce fantasme ? Pour répondre à la demande de votre chéri(e) en lui faisant plaisir ? C’est important de se poser les bonnes questions car réaliser ses fantasmes peut parfois être plus déstabilisant que satisfaisant. C’est comme lorsqu’on fait certains rêves érotiques, c’est si doux, agréable et enivrant …. Mais imaginer que cela se produise dans la réalité ? Pas sûr que ce soit toujours aussi doux pas vrai ?

Après il faut dissocier les différents fantasmes car il y a ceux que l’on peut très facilement réaliser. Si par exemple vous souhaitez vous voir en train de faire l’amour, c’est évidemment possible. Il suffit d’installer une caméra avec l’accord de votre amoureux(se).

Là où il y a questionnement c’est justement lorsqu’on doute …. Est-ce une bonne idée de le dire ? Mon/Ma partenaire va penser que je suis un pervers ! Et si finalement ce n’était pas aussi génial que dans mes pensées ?

Demandez-vous pourquoi vous doutez :

Peut-être parce que vous n’osez pas franchir le pas, une forme de réserve vis-à-vis de votre compagne(on). Il est en effet possible que votre partenaire ait du mal à l’accepter, jugeant ce fantasme malsain, bizarre, ridicule ou aberrant. Alors, on peut dans ce cas préférer, à juste titre, le garder pour soi. Peut-être que le fantasme est trop à risques. Faire l’amour dans une cabine d’essayages par exemple ou dans un cinéma vous expose à des poursuites judiciaires.

Peut-être que finalement il y a trop de risques ! et le risque majeur ce sont les limites car quand on réalise certains fantasmes, le problème le plus banal et très fréquent, c’est qu’ils se heurtent à la réalité.

Si vous rêvez de faire l’amour sur le sable chaud par exemple : risque d’un vent de sable , risque de se faire surprendre, risque qu’il fasse froid, risque que ce soit pas du tout confortable …. Ce qui n’est pas forcément stimulant ! Réaliser votre fantasme peut donc lui retirer tout attrait, quand la mise en scène n’a pas été à la hauteur de ce dont vous rêviez.

Après le risque majeur c’est forcément de courir après les fantasmes car à force de le faire il faut réapprovisionner la machine et cela n’apportera pas forcément plus de plaisir !

En résumé, ce qu’il faut retenir

• Pourquoi ai-je vraiment envie de réaliser un fantasme ? Qu’est-ce que cela va m’apporter de plus ?

• Mon partenaire serait-il capable d’entendre mes envies ? Ne sera-t-il pas déçu ? Choqué ? Blessé ? Cela ne causera-t-il pas de problème dans mon couple de livrer mon jardin secret ?

• Si votre partenaire entend et accepte vos fantasmes, il faudra absolument communiquer en partageant vos impressions, vos inquiétudes, vos questions

• Si vous décidez de passer à l’acte il faudra préparer ensemble vos limites et vos règles.

• Si votre partenaire n’accepte pas vos fantasmes ce n’est rien ! Laissez alors votre imaginaire partir et profitez-en pour discuter d’autres fantasmes qui peuvent prendre forme dans votre couple.

• Après la réalisation, encore et toujours le dialogue ! Partagez vos sentiments, vos peurs, votre déception, partagez vos émotions et votre joie !

L’avis de Jess sur le fait de réaliser ses fantasmes

Un avis reste personnel bien sur… Je ne vous conseille pas de passer à l’acte ! Car, curieusement, ces petits scénarios imaginaires perdent leurs « pouvoirs magiques » aussitôt réalisés. C’est comme lorsqu’on était petit et qu’on voulait absolument un cadeau, une fois le père Noël venu c’était plus pareil … Il y a l’attente, le désir, la frustration et tout un ensemble de sentiments qui entrent en jeu dans le désir du fantasme. La réalité n’est qu’un « ici et maintenant » bien frustrant au final.

Prenons l’exemple du triolisme qui devient un fantasme partagé par beaucoup de couples. Ce fantasme sera presque à chaque fois raté une fois venu le moment des travaux pratiques. La réalité va vous heurter à : la jalousie, au questionnement dans votre couple (me désire-t-il toujours après ça ) ? au doute ( lorsqu’il lui faisait l’amour avait-il plus de plaisir qu’avec moi ? ) etc etc etc ….

Pourquoi ? Parce que le fantasme se « dégonfle » instantanément comme un ballon de baudruche : B.A.N.G. ! Il vous éclate en pleine figure en perdant sa saveur et son intérêt, un peu comme un mirage ou une illusion d’optique.

En revanche ! Il existe une troisième voie entre réaliser ou ne pas réaliser vos fantasmes : en jouer. C’est souvent la manière la plus riche d’utiliser l’imaginaire érotique. À deux, vous pouvez jouer à être n’importe où, à être n’importe qui, n’importe quand, n’importe comment… Et comme il s’agit d’un jeu, il n’y a pas de limites… Et pas de déception non plus. Utilisez votre cerveau ! Votre imaginaire et créez des situations, des rôles, du semblant et du faux semblant ! Un couple est une création constante entre deux entités uniques alors vivez et amusez-vous à deux et vu la complexité des hommes et des femmes vous en avez bien pour 20 ans à vous réinventer !

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
Votre commentaire

b9248cfdef94e6e7412379ea8d72e513)))