Le top 5 des pires dragueurs

Par / 0 Commentaire / 7 janvier 2015

pires-dragueursLes filles, on les a tous croisé au moins une fois dans notre vie. On est tranquilles, au calme et voilà que l’un d’entre eux vient nous déranger. Il a flashé sur vous ou il cherche juste à choper une meuf mais dans tous les cas, il vous accoste. Malheureusement pour lui, ça ne marche quasiment jamais. Pourquoi ? Parce qu’il s’y prend comme un manche et perd tout pouvoir de séduction.

On les reconnaît de loin parce qu’on connaît les personnages. Nous, on veut des mecs séduisants qui assurent, qui savent complimenter. L’art de la drague n’est pas accessible à tout le monde apparemment. Voyons ensemble le top 5 des pires dragueurs.

Le kéké des plages

Le gars se trimballe en caleçon, ou pire, en slip de bain, qu’il vente ou qu’il pleuve. Il veut exhiber son corps d’Apollon qui, en réalité, n’est pas du tout sexy. Ses lunettes de soleil ringardes calées sur sa tête, il se sent d’attaque pour chauffer toutes les nanas de la plage. Sa démarche est assurée, son menton relevé, il est à l’affut. Dès qu’il vous voit mettre votre crème, il propose gentiment « Je peux te l’étaler si tu veux… ».

Alors, soit il veut vraiment être sympa parce que vous avez l’air de galérer, soit il ne se rend pas compte qu’il passe un peu pour un pervers. Alors, on le remballe doucement « Non, merci, je vais me débrouiller » avant qu’il n’aille chercher une autre proie. On lui souhaite quand même bonne chance. Sous cette chaleur d’été, lui, il ne pense pas toujours à la crème solaire.

La racaille du coin les pires dragueurs

Alors lui c’est le fameux, l’ultime, le plus connu de tous les pires dragueurs bidons du siècle. Il excelle dans la catégorie en tout point. Premièrement, il a la tenue de combat. Et ouais, il porte une casquette qu’il trouve super stylée, un baggy super large et des lunettes de soleil de contrefaçon. Deuxièmement, il a une phrase tout à fait ravissante qu’il sort à chaque fille qu’il croise « Eh mademoiselle, t’es charmante ».

Des fois il veut tellement bien faire qu’il vouvoie pour vous donner de l’importance. Résultat, ça ne marche jamais. Soit parce que vous l’avez vu faire pareil avec la fille qui marchait devant vous, soit parce qu’il est tout simplement insignifiant et que vous avez d’autres chats à fouetter. Dans tous les cas, on préfère en rigoler en espérant qu’il arrive à trouver chaussure à son pied.

Le relou des boîtes de nuit

Lui, il vient en boîte de nuit pour pécho et il le montre ouvertement. Vous avez bien rigolé en le regardant depuis le début de la soirée parce qu’il essaye vainement avec toutes les filles de la boîte. Vous avez presque pitié pour lui. Jusqu’au moment où vous vous rendez sur la piste de danse et que vous sentez quelqu’un se frotter sans gêne contre vous. Il est malin en plus, il attaque par derrière.

La plupart du temps, il ne sait pas danser. En plus, il s’est aspergé de parfum pour plaire mais il sent tellement fort que vous en avez des haut-le-cœur. Déjà, ce n’est pas agréable de sentir une présence collante dans votre dos et en plus, il ne vous a pas demandé votre permission. Les pires dragueurs sont comme ça, ils agissent en douce en croyant vraiment que ça peut marcher. Désolée, on vaut plus que ça…

Le pilier de bar du village

Vous le connaissez forcément. Il traîne dans le bistro du coin à peu près toute la journée et enfile les bières du matin au soir. Vous, vous venez juste pour prendre un café ou un paquet de cigarettes. Lui, il est aux aguets ! Dès qu’une fille rentre dans le bar, il est le maître des lieux. Il débute avec vous une conversation souvent incompréhensible et vous fixe de ses yeux brillants.

Vous lui répondez toujours poliment mais vous n’avez qu’une envie, qu’il s’éloigne et qu’il emporte avec lui son haleine de phoque. Mauvaise pioche, il a toujours l’impression que ce qu’il dit est super intéressant sauf que vous n’en avez clairement rien à faire, pour être polie. Vous sortez du bistro agacée en sachant que la semaine prochaine, vous le reverrez surement !

Le faux ami méfiance les filles !

Vous êtes complètement perdue et vous ne trouvez pas votre destination sur le plan. Le mec là-bas à l’air plutôt sympathique. Vous vous approchez et lui demandez votre chemin. Il a l’air content de vous être d’une grande aide parce qu’il se lance dans de grandes explications et vous guide même jusqu’à votre arrivée. Vous n’en demandiez pas tant. Surtout que vous êtes grande et loin de l’image de la brebis égarée.

En arrivant à votre destination, vous le remerciez « Merci, c’est super gentil de te ta part, bonne journée ». Mais il ne semble pas vouloir partir « Tu es pressée ? ». Oui vous l’êtes. Vous lui expliquez gentiment que vous n’avez pas le temps mais il ne semble pas vouloir comprendre. C’est un des pires séducteurs. Il joue le mec cool et altruiste mais finalement il ne cherche qu’une chose : choper votre numéro ou pire encore votre cul !

Si vous les croisez, n’hésitez pas à les rembarrer calmement. Pas de panique, ils sont loin d’être dangereux. Ils cherchent juste de la compagnie. Mais lorsqu’ils deviennent un peu trop entreprenant (on ne sait jamais) fuyez vite!

Votre rédactrice,

Jeanne Lavolé

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
Votre commentaire

918dddb12c91031836ef03c077b64901RRRRRRRRRRR