Comment ne plus avoir peur de souffrir en amour ?

Par / 2 Commentaires / 10 juin 2013

souffrir en amourLa peur de souffrir vous empêche de vivre une relation amoureuse épanouie. Vous craignez par dessus tout les histoires compliquées et les peines de cœur. Vous n’arrivez plus à envisager l’amour avec insouciance et vous préférez ne plus vous engager, pour minimiser les risques d’être déçu(e).

Pourtant, c’est possible d’arrêter de se torturer et d’aimer en toute simplicité ! Pour recommencer à vivre l’amour avec légèreté, suivez le guide !

Fuir le bonheur de peur qu’il s’en aille…

La peur de souffrir en amour est tout à fait compréhensible. Un amour peut être aussi sécurisant que destructeur ! Votre peur de souffrir vous vient probablement du passé. Si dans une précédente relation vous avez été trahi(e), blessé(e), manipulé(e), il est normal qu’à présent, vous soyez sur la défensive ! Vous êtes persuadé(e) qu’une relation ne peut aboutir que sur un chagrin d’amour.

La peur de souffrir agit comme un garde-fou : quand vous commencez à vous attacher à une personne, vos capteurs se mettent en alerte et vous crient ‘‘Attention, souffrance imminente !’’. Résultat, vous mettez les voiles, avant qu’une déception ait le temps de pointer le bout de son nez. Votre peur vous protège des peines de cœur, mais elle vous isole surtout des perspectives de bonheur…

Le risque fait partie de l’amour !

Pour ne plus avoir peur de souffrir en amour, admettez que le risque zéro n’existe pas. Quand vous vous engagez dans une relation, vous ne savez pas de quoi demain sera fait. Cette incertitude de l’avenir est déstabilisante, mais cela fait partie du jeu ! Les sentiments sont un domaine qu’on ne maîtrise pas !

Si vous voulez en finir avec la peur de souffrir, apprenez à profiter du moment présent ! Aujourd’hui vous êtes heureux(se) avec votre partenaire, alors qui vous dit que ce ne sera pas le cas demain ? Ne vous torturez pas avec des ‘‘Et si un jour il/elle ne m’aime plus ?’’. L’incertitude du futur ne doit pas vous faire peur : dites-vous toujours que demain ne peut être que meilleur !

Apprenez à ne plus vous mentir !

La souffrance amoureuse vient souvent du fait qu’on se ment à soi-même : on sait que la relation ne fonctionne pas, mais on refuse de l’admettre. On s’accroche, malgré des caractères trop opposés, des disputes, des mensonges. Cette situation conduit forcément à une peine de cœur ! Pour ne plus avoir peur de souffrir en amour, apprenez à ne plus vous mentir.

Si ça ne colle pas avec une personne, mettez un terme à l’histoire et passez à autre chose. Vous échapperez aux relations compliquées et aux ruptures douloureuses. Vous gagnerez du temps et vous ne craindrez plus l’échec amoureux. Savoir passer à autre chose quand il le faut est le secret pour ne plus avoir peur de souffrir !

Faites-vous confiance !

Pour en finir avec vos craintes, vous devez retrouver confiance en vous. Quand vous vous engagez avec quelqu’un, croyez en votre relation ! Lancez-vous, ne vous prenez pas la tête avec des idées pessimistes ! Il n’y a pas de raison pour que votre histoire vire à la catastrophe sentimentale !

Si vous vous investissez dans votre couple et que vous êtes amoureux(se), vous aurez la certitude que ça fonctionnera !
Vous serez rassuré(e) et votre peur de souffrir s’apaisera ! Et même en cas de rupture, continuez de croire en vous ! Ne doutez pas, rappelez-vous qu’une rupture laisse toujours la place à une nouvelle histoire ! Pour vivre l’amour avec légèreté, il faut commencer par se faire confiance à soi-même !

Hugo Vidal

2 Commentaires
  1. Très bon article, je ne suis toutefois pas convaincue par le fait que l’on se mente à soi lorsque l’on sait que la relation ne fonctionnera pas… Parfois nous y croyons et tout s’écroule.

    Pour ma part, j’ai fait une croix sur l’amour, certes c’est comme se priver de vivre par peur de mourir. Oui je me prive de vivre mais au moins je ne souffre pas…
    Je pense aussi que certaines personnes ne sont pas destinées à vivre l’amour, tout comme moi.

    Il y a d’autres joies dans la vie, l’amour ne fait pas tout. La famille, un job épanouissant, une passion, des enfants

    Cette pression de la société qui nous impose la vision du couple comme une fin en soi est terrible. Perso, je vis sans et ne me sens absolument pas frustrée au contraire je croque la vie à pleine dent, pas de compte à rendre ni de concession à faire … Du bonheur !

    L’amour veut dire sincérité sauf que nous vivons dans un monde superficiel où les gens ne savent plus se parler dommage …

  2. Merci pour votre excellent article et voici un point de vue qui pourrait compléter votre article. Revivre une peine d’amour n’est jamais agréable, mais ne jamais connaître l’amour à nouveau est encore plus malheureux ! Ne serait-il pas sensé de comprendre le processus qui a causé nos blessures et ainsi éviter de vivre un scénario similaire ?

    Car on arrive à croire que si nous ne sommes pas heureux dans une relation, alors l’autre en est le coupable et jamais nous nous observons afin de voir si notre comportement et nos actions ne sont pas aimables. C’est comme si nous avions une excuse toute faite d’avance, que si nous ne sommes pas heureux, alors c’est automatiquement la faute de l’autre. Et l’autre pense également la même chose, car sa réaction est identique à la nôtre.

    Par conséquent, jamais nous croyons qu’il existe une autre possibilité, un choix plus élevé, car nous ne sommes pas conscients de nos habitudes profondes, nos croyances.

Votre commentaire