Les questions à se poser avant d’ avouer son infidélité à sa compagne !

Par / 4 Commentaires / 1 septembre 2013

avouer son infidélitéPar crainte de voir leur couple exploser, certains hommes font le choix de ne jamais avouer à leur compagne qu’ils l’ont trompée. Ce n’est pas votre cas : vous préféreriez ne pas garder votre infidélité pour vous. Ne vous précipitez pas : une fois l’aveu fait, vous ne pourrez pas revenir en arrière !

Avant de dire la vérité à votre partenaire, prenez en compte certains points essentiels. Cela vous aidera à prendre la bonne décision pour préserver votre couple.

Pourquoi vouloir avouer son infidélité ?

Avant d’avouer votre infidélité à votre moitié, vous devez vous poser une question essentielle : quelle raison vous pousse à vouloir dire la vérité ? En réfléchissant, vous réaliserez que si vous tenez tant à révéler votre infidélité, c’est pour soulager votre conscience…

Dans le fond, ce n’est pas le fait que votre compagne ignore la vérité qui vous dérange, c’est le fait que vous vous sentiez coupable d’avoir commis une erreur ! On n’avoue pas une infidélité pour prévenir son partenaire de son dérapage, on le fait parce qu’on culpabilise ! Révéler son infidélité ne résulte pas d’un besoin de sincérité envers sa moitié ! On cherche avant tout à se donner bonne conscience et se pardonner à soi-même d’avoir fait une erreur !

Dire la vérité et ses conséquences

Lorsqu’on avoue son infidélité, il y a des conséquences immédiates. Ne vous imaginez pas que cette révélation laissera votre moitié de marbre. Oubliez les « faute avouée, faute à moitié pardonnée » ! Votre partenaire ne va pas vous prendre la main en vous remerciant pour votre franchise ! Vous ne vivez pas dans le monde des Bisounours !

Lorsque vous avouerez votre infidélité, attendez-vous à un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter… Vos costumes Armani risquent de finir en lambeaux, vous allez sûrement vous faire tabasser à coup de Vogue roulé (ou autre mensuel féminin très lourd). En avouant votre infidélité, vous appuyez sur le bouton qui déclenchera une guerre nucléaire dans votre couple…

La confiance brisée ne se reconstruit pas !

Tromper sa compagne, c’est trahir la confiance qui vous lie. Et la confiance ne se reconstruit jamais. Vous voyez à quoi ressemble un vase Ming ? Une fois que vous l’avez brisé, vous pouvez le recoller avec de la super Glu, il sera comme neuf. Mais dès que vous mettrez le vase à la lumière, toutes les fissures apparaîtront.

Voilà ce qui arrive quand on avoue une infidélité : on brise la confiance, et même si on fait tout pour recoller les morceaux, rien n’est jamais comme avant. Le temps, les cadeaux et les promesses n’y feront rien. Si vous avouez à votre compagne que vous l’avez trompée, elle ne l’oubliera jamais. Elle pourra vous pardonner, mais jamais vous ne regagnerez sa confiance.

Assumez votre erreur seul !

Avouer son infidélité a des conséquences dévastatrices. Même si votre compagne ne vous quitte pas, elle n’aura plus jamais une confiance aveugle en vous. Si vous voulez protéger votre couple, n’avouez jamais votre infidélité. Vous avez fait une erreur, vous culpabilisez, c’est un secret lourd à porter. Mais si vous aimez sincèrement votre compagne, ne lui dites jamais que vous l’avez trompée.

Vous voulez rester avec elle, alors pourquoi risquer de tout perdre pour quelque chose qu’elle n’est pas obligée de savoir ? Inutile de faire souffrir votre compagne inutilement, ce serait purement égoïste. Si vraiment, vous ressentez le besoin de parler, confiez-vous à une personne de confiance, vous vous sentirez moins seul. Tirez une leçon de votre erreur et n’en parlez jamais à votre compagne.

Votre coach en amour,

Ugo Vidal

4 Commentaires
  1. il y a aussi l’option avouer une infidélité de peur qu’une tierce personne n’en informe l’épouse ou l’époux ! c’est ce qui est arrivée à une amie trompée par son mari, celui ci n’a jamais avoué son infidélité, mais sa femme l’a apprise et par une personne du voisinage !!! résultat elle a quitté son mari

  2. Bonjour Jacques

    C’est une situation bien trop complexe qui nécessite une analyse précise et pour cela nous devons passer par le coaching c’est préférbale

    Alexandre

  3. Quelle est la conduite à tenir lorsque de cette infidélité est né un enfant ? faut-il le cacher à sa campagne ? J’ai déjà eu un enfant auparavant et elle m’a pardonné. Que faire ?

  4. Entièrement d’accord avec les conseils promulgués en fin d’article.
    Certes, certaines personnes avouent une infidélité et sont capables de se laisser une seconde chance et de dépasser cette épreuve.
    Mais en général, il est plutôt préférable de ne rien avouer.

Votre commentaire