La séduction a aussi ses mauvaises habitudes

Par / 0 Commentaire / 10 janvier 2011

La séduction Tout n’est pas tout rose en amour et dans la séduction. Nous possédons (hommes et femmes) des mauvaises habitudes que je vous invite à délaisser pour que votre vie sentimentale puisse (re)décoller.

 

 

 

Martin, 21 ans, « En matière de séduction, je préfère envoyer des texto que d’appeler car c’est devenu une habitude pour moi ».

Dure dans ce cas de créer une complicité, il n’y a pas de réels échanges avec votre cible. L’appel téléphonique est toujours plus excitant surtout si vous avez une belle voix. N’hésitez pas à la joindre c’est plus touchant qu’un simple message à lire.

Pierre, 26 ans, « En soirée, je n’hésite pas à payer un ou deux verres à une fille qui me plait pour créer un rapprochement ».

Et à 50 ans, vous lui achetez une ou deux maisons pour qu’elle renonce au divorce ? Soyez réfléchi et trouver une technique de séduction qui vous permettra de ne rien débourser (dans le vent) et de vous démarquer des 5 autres mecs à lui avoir payé un verre sans qu’elle n’y ait rien demandé.

 

En revanche, au premier RDV c’est à l’homme de payer quelque soit les circonstances. La femme aura alors l’occasion de voir votre capacité à mener à bien un RDV, à lui tenir tête si elle insiste pour payer.

Sandra, 19 ans, « on me reproche souvent de ne pas avoir de caractère devant un homme qui me plait ».

Les hommes ne sont pas les plus démunis en matière de séduction. Il leur arrive de nous faire perdre la tête et à partir de là, on ne sait plus leur dire non. Il faut savoir s’imposer même si l’homme est par définition dominateur dans la relation de couple. N’hésitez pas à attendre un retour ou à couper court à votre relation.

Caroline, 25 ans, « J’ai peur de m’investir pour rien, j’ai vraiment trop été déçue en amour ».

L’amour a des bons et des mauvais cotés et malheureusement on ne peut rien faire contre un chagrin d’amour. L’important est de toujours rebondir, et pour le faire il faut pouvoir surpasser sa peur et refaire confiance à l’autre. Chaque relation est différente alors ne passez pas à côté de ce qui pourrait être une belle histoire sous prétexte que vous avez déjà beaucoup souffert.

Edward, 35 ans, « Mon désir sexuel a pris le dessus sur ma vie de couple, une seule femme ne peut pas me combler ».

L’infidélité justifiée par un désir sexuel est la plus plébiscitée lors de nos sondages. Il s’agit de découvrir de nouvelles choses, au détriment souvent d’une vie de couple délaissée. Alors faut-il faire passer son plaisir personnel avant son couple ? Comment faire pour partager une vie sexuelle épanouie avec son partenaire ?  Magamour vous invite à pimenter votre vie sexuelle pour ne pas ressentir le besoin d’aller ailleurs. La communication reste une des fondations de votre couple, ne l’oubliez pas.

 

Votre commentaire