Quelle est la différence entre un coach et un psy ?

Par / 1 Commentaire / 14 octobre 2015

différence entre un coach et un psyBonjour à tous,

Je vais aborder mon article en vous expliquant quelle est la différence entre un coach et un psy. Vous êtes tous ici pour lire des articles de coachs donc autant savoir qui qui se cache derrière les mots.

Nous sommes dans une société qui offre tellement de services que lorsqu’on a un problème on ne sait pas où et comment nous diriger pour trouver la bonne personne qui nous aidera à y voir plus clair : « Je vais voir le psy dont m’a parlé mon amie où le coach en vogue sur la place de Paris ? »

Il semblerait que la tendance actuelle est : Tu es malade tu vas voir un psy / Tu as besoin d’un coup de main tu vas voir un coach.

Au vu de ce qu’on entend, il semble que ce soit plus « tendance » d’aller voir un coach. On a moins honte d’en parler dans les soirées entre amis ou collègues. Il semble plus « in » de dire : mon coach m’a conseillé ceci ou cela.

En revanche lorsqu’on a le malheur d’aborder le sujet « psy » tout devient plus grave et prend une ampleur bien moins branchée. On est catalogué comme une personne ayant des problèmes alors que le penchant coach nous fait passer pour une personne se prenant en main.

Qu’est-ce qu’un coach ?

Le coach aide ses clients à passer des caps difficiles que ce soit dans la vie pro ou perso.

Son leitmotiv est de faire passer son client d’un état présent considéré comme négatif à un état désiré en fonction de l’objectif de travail. A la fin du travail, le client sera supposé être autonome et avoir les ressources suffisantes pour se sortir des problématiques vues en coaching.

Le coach utilisera différentes techniques afin d’obtenir des résultats dans différents domaines de la communication, de la motivation, de la confiance, dans le leadership, la gestion de groupes, la prise de parole en public ou encore dans la gestion du stress.

Le coach est une personne optimiste, ayant une vision positive de la vie, qui pense que le client peut réussir rapidement l’atteinte de ses objectifs. Et surtout, le coach doit posséder une grande qualité d’écoute. Il existe un bon indicateur permettant de savoir si l’on est dans une vraie relation de coaching. En fin de séance, le client s’est connecté à ses propres ressources internes et sort donc plein d’énergie. Et ça dure ! Le coach lui-même lorsqu’il est bien resté « centré » sur son client, repart avec beaucoup d’énergie également.

J’ajouterais que selon moi un bon coach doit aussi avoir une riche expérience de vie (familiale, professionnelle, associative…). Il est donc rare de rencontrer un coach de vie ayant 20 ans.

La formation peut certes vous apporter des outils utiles mais votre expérience de vie combinée à votre savoir théorique fera la différence.

Il y a bien évidemment des exceptions à la règle ! Il y a des coachs exceptionnellement doués et qui réussissent très vite malgré leur jeune âge mais attention !! C’est très rare ! Il ne faut pas confondre « représentation marketing » (site internet nickel, compte Facebook avec plusieurs centaines de likes, articles exceptionnels) avec l’aide vrai et empathique qu’un véritable coach doit vous donner.

Quelle est donc la différence entre un coach et un psy ?

De manière générale un psy (psychologue, psychothérapeute, psychanalyste, psychiatre) aide une personne dans des situations pouvant aller de l’inconfort journalier à la maladie. Un psy se concentre sur le passé et aide la personne à guérir. Un coach se concentre sur le présent et aide à contourner les blocages qui empêchent son client à passer à l’action.

Par exemple :

Vous n’arrivez pas à vous remettre d’une rupture amoureuse

– Le coach vous guide sur un chemin en vous aidant à prendre les bonnes décisions tout en vous interpellant sur ce que vous souhaitez mettre en place.

– Le psy intervient lorsque le mal être cause un vrai dommage intérieur et vous empêche de continuer à avancer car la réalité devient trop dure à vivre. Il va chercher avec vous les blocages se trouvant dans votre passé et les causes profondes de votre mal être.

Comme je vous l’ai dévoilé dans ma présentation je suis psychologue de formation. Cependant, j’ai décidée de m’orienter vers le coaching. … pourquoi ? Je considère le coaching comme une porte ouverte vers plus de couleurs et de changements. Le coaching n’est pas assujetti à un ensemble de règles précisant la distance imposée entre un patient et un client. On ne parlera pas de la problématique de transfert ou autre.

Le coaching c’est une personne qui vient voir un spécialiste ayant dans ses mains des outils et une expérience de vie suffisamment riche que pour pouvoir l’aider à y voir clair rapidement et efficacement. Je trouve mon bonheur dans le coaching car rendre les gens heureux rapidement est valorisant et motivant. Comme je l’ai dit, je n’ai aucun intérêt à voir mes clients pendant des mois ce qui équivaudrait à un échec complet de mon travail.

Je terminerai par cette citation qui résume ma vision du coaching :

« Un peu plus de persévérance, un peu plus d’effort, et ce qui paraissait être un échec sans appel peut devenir une réussite éclatante. » Elbert Hubbard

Votre coach, Jess

1 Commentaire
  1. Très intéressant comme article. Je vais peut-être suivre une formation de psychologie. J’avoue m’être posé la question entre la différence entre un coach et un psy et si j’ai envie de devenir plutôt coach ou psychologue. En tout cas ton article me donne un point de vue et enrichit mes découvertes. Merci !

    Taha MOULINE.

Votre commentaire