Vous avez couché avec un(e) ami(e) : Comment réagir ?

Par / 0 Commentaire / 15 août 2013

couché avec un(e) ami(e)Nous voilà face à un problème qui arrive bien plus souvent qu’on ne le croit : pour une raison ou pour une autre, vous avez couché avec un(e) ami(e) proche. Après le dérapage incontrôlé, il est difficile de savoir comment réagir, et les questions se bousculent.

Faut-il faire comme si rien ne s’était passé ? Cet accident en était-il vraiment un ? Si vous vous trouvez dans cette situation assez délicate, voici quelques conseils pour gérer !

Ne culpabilisez pas d’avoir couché avec votre ami(e) !

Après avoir couché avec un(e) ami(e), on ne se sent pas très fier, au contraire ! On a envie de se mettre des baffes, on se répète en boucle ‘‘OMFG mais pourquoi j’ai couché avec lui/elle ?!’’.

On se dit que notre pote ne nous regardera plus jamais comme avant, et que du coup, on vient d’envoyer dans le décor des années d’amitié ! Pourtant, culpabiliser ne sert à rien. Ce qui est fait est fait, alors autant arrêter de se prendre la tête.

D’autant que si vous avez couché ensemble, c’est que vous étiez tous les deux consentants ! Vous n’avez pas encore perdu votre ami(e), tout le monde peut déraper ! C’est en vous accablant mutuellement de reproches que vous bousillerez votre amitié !

Ce dérapage doit rester entre vous !

Maintenant que vous avez couché avec votre ami(e), vous devez être clair(e) sur un point essentiel : ce qui s’est passé doit rester entre vous ! Personne, nous disons bien personne, ne doit être au courant de votre dérapage ! Si quelqu’un apprend que vous avez couché avec votre ami(e), l’info sera relayée à la vitesse de la lumière.

Résultat, tout le monde viendra se mêler de votre histoire, et cela jettera un véritable froid sur votre amitié. Dans le but de préserver votre relation et de ne pas vous brouiller pour de bon, vous devez réellement faire un pacte avec votre ami(e). Il/elle ne parlera jamais de cet incident à qui que ce soit, vous ferez de même. Et ce contrat de confiance est définitif !

Ne fuyez pas votre ami(e) comme la peste !

La réaction typique quand on couche avec un(e) ami(e), c’est de chercher à le/la fuir par tous les moyens. C’est pourtant exactement le contraire de ce qu’il faut faire. En évitant votre pote à longueur de journées et en le/la blacklistant, vous n’allez rien gagner. Vous allez seulement le/la perdre pour de bon !

Ce dérapage ne doit pas être un tabou entre vous. Vous devez en discuter au moins une fois, histoire de mettre les choses au clair ! Ne laissez pas à la gêne le temps de s’installer ! Parlez peu, mais bien !

Vous avez couché ensemble, cela s’est fait naturellement parce que sur le moment, vous en aviez envie tous les deux. Ce n’est pas un drame, et cette expérience ne doit pas pour autant modifier les liens qui vous unissent !

Deux options après avoir couché avec un(e) ami(e)

Une fois qu’on a couché avec un(e) ami(e), une question s’impose : avions-nous simplement envie de ça sur le moment, ou éprouvons-nous des sentiments plus profonds ? Là aussi, il convient de lettre les choses au clair avec votre ami(e).

Si cette expérience n’était effectivement qu’un dérapage incontrôlé, accordez-vous sur le fait que cela ne se reproduira plus. Rangez ce souvenir dans un coin de votre tête, et reprenez votre amitié là où vous l’aviez laissée !

En revanche, si vous avez le sentiment de ne pas avoir couché avec votre pote par hasard, il serait temps de creuser un peu. Peut-être ressentez-vous plus que de l’amitié pour cette personne ! Mais là encore, il faudra en discuter avec votre ami(e), pour savoir s’il/elle a les mêmes impressions. L’essentiel, c’est de savoir concrètement où vous en êtes tous les deux !

Votre coach Hugo

Votre commentaire