En amour : Connaître son orientation sexuelle !

Par / 0 Commentaire / 22 novembre 2012

orientation sexuelleVous voulez être en couple ou vous l’êtes déjà ? Vous ne savez pas si vous préférez les femmes, les hommes ou les deux ? Vous aimeriez connaître votre orientation sexuelle ?

Vous ne savez pas encore comment vous positionnez ?

Aimer le sexe opposé, n’aimer que le même sexe ou aimer les deux sexes, tout est possible, et peut-être que vous ne savez pas qui vous êtes et vous ne connaissez pas encore votre orientation sexuelle.

Comprendre son orientation c’est maitriser ses émotions !

Si vous êtes homosexuel(le) ou bisexuel(le), vous ne le savez peut être pas, et ce sentiment ne se manifeste pas tout de suite. C’est quitte ou double, soit à l’adolescence vous le savez déjà ou soit, pour certains et certains cela prend plus de temps et se manifeste beaucoup plus tard.

Connaître son orientation sexuelle, c’est important, pour les personnes qui vous entoure avec qui vous avez une histoire mais primordial pour vous, pour vous éviter d’être quelqu’un que vous n’êtes pas. Dès lors, vous devez connaître vos émotions et vos attitudes envers les autres personnes. Vous devez voir sur le long terme le comportement que vous avez et quelles émotions se dégage. En un claquement de doigts vous n’allez pas savoir et connaître votre orientation sexuelle, seulement des signes expriment plus ou moins de quel côté de la barrière vous êtes. L’hétérosexualité, le plus fréquent, si vous l’êtes, vous aurez des troubles émotifs envers le sexe opposé, l’homosexualité, toujours des troubles émotifs mais pour le même sexe que vous et la bisexualité, vous ne savez pas ou mettre le pied, les femmes comme les hommes vous plaisent et les troubles émotifs sont chez l’un comme chez l’autre. Si déjà vous arrivez à connaître vos émotions, c’est qu’un bout de chemin est accompli pour connaître votre orientation sexuelle.

L’être ou ne pas l’être, c’est avant tout l’accepter !

Un beau matin vous vous levez, vous savez que cette journée ne sera pas comme d’habitude et là vous prenez conscience que votre attirance pour le sexe opposé n’y est plus. Et oui, finalement vous vous tournez vers le même sexe que vous, et vous dîtes que vous préférez le même sexe. Bien évidemment, cela ne se passe jamais comme vous le voulez. Mais être hétérosexuel(le), gay, lesbienne, ou bisexuel(le) ne prévient pas. Vous l’êtes ou vous ne l’êtes pas.

Ça vous tombe dessus le plus souvent à la préadolescence, au collège, au lycée mais la plupart du temps vous vous voilez la face et n’assumez pas ce que vous êtes et ce que vous allez devenir. Vous avez peur, et c’est bien normal. Comment dire à ses proches, son entourage que vous êtes finalement homosexuel(le) ou bisexuel(le) ? La société vous a tellement dicté les choses, de suivre la vie comme elle devrait être que vous vous renfermez et vous cachez votre différence.

N’oubliez pas que c’est votre bonheur avant les autres, n’ayez pas honte de ce que vous êtes, et assumez vos choix et votre orientation sexuel(le), à partir de là vous ne le regretterez pas, et si certains de vos proches ne l’acceptent pas, c’est une bonne raison de continuer votre vie sans eux.

Communiquer pour s’accepter

Ce n’est pas toujours évident d’assumer ce que l’on est, surtout si vous ne faîtes pas ce que la société vous dicte de faire. Seulement, oubliez les moqueries des autres, la discrimination de certains et lancez-vous, communiquer avec les autres c’est important et avouez votre homosexualité ou votre bisexualité.

Aucune honte à avoir, vos proches doivent comprendre et accepter ce que vous allez devenir. Le plus difficile à convaincre c’est certainement vos parents, ils ne comprennent pas, ne veulent pas l’accepter. Evidemment ce n’est pas partout pareil, certains parents le vivent très bien. Seulement, comprenez et mettez-vous à la place de vos parents quelques minutes, leur apprendre que vous n’aurez surement pas d’enfant, que vous ne vous marierez pas… Difficile à admettre pour vos parents.

Laissez-leur du temps et leur amour pour vous prendra le dessus et vous accepterez tel que vous êtes. Vos parents sont les plus importants. Pour le reste de votre entourage et de vos proches, cela devra être moins compliqué. En tout cas, certains ne vont peut-être pas l’accepter, mais si vous n’avez plus la place dans leur vie, ils n’ont pas à avoir leur place dans la vôtre.

Votre orientation sexuelle : Elle ne prévient pas !

Le plus souvent, vous apprenez à l’adolescence si vous êtes homosexuel(le) ou bisexuel(le), mais parfois votre orientation se manifeste beaucoup plus tard.

Ainsi, vous vivez comme un hétérosexuel(le), vous vous mariez, vous avez des enfants, puis « boom », vous vous rendez finalement compte, que ce n’est pas ce que vous voulez, que votre mari ou votre femme vous ne l’aimez plus. Vous découvrez que vous êtes homosexuel(le). Et oui, une vie de couple et de mariage brisée de nouveau.

Vous ne savez rien avant de vous mariez, mais parfois vous n’assumez pas votre homosexualité et vous décidez de porter un masque et de vous cacher derrière la vie de couple basique pour renier ce que vous êtes. Cessez de fonctionner de cette façon, vous allez faire souffrir des personnes qui vous aiment vraiment. N’ayez plus honte, et soyez fière d’être ce que vous êtes.

Connaître son orientation sexuelle en amour c’est primordial. Vous devez savoir qui vous êtes et ce que vous aimez. N’ayez plus peur d’être homosexuel(le) ou bisexuel(le). De nos jours, c’est devenu un phénomène de mode et de vrais couples s’aiment, pourquoi pas vous ? Jetez-vous à l’eau et assumer entièrement ce que vous êtes devenu(e) et votre orientation sexuelle bien défini.

Si vous assumez votre orientation sexuelle, cliquer sur « j’aime ».

MYLENE THOMAS

Votre commentaire