Comment trouver un bon pseudo pour séduire ?

Par / 0 Commentaire / 11 février 2014

Le choix d’un pseudo sur un site de rencontre constitue souvent l’une des premières étapes d’inscription sur un site de rencontre. Elle est primordiale et pourtant, trop souvent choisit sur le vif pour avancer au cœur du sujet : Séduire !

Résultat des courses : le choix du pseudo est souvent « balancé sur le feu » et composé d’un prénom associé à une année de naissance ou d’un département, bref, impersonnel au possible car les premières tentatives qui sortent du lot s’avèrent indisponibles aux premiers essais. Par manque de patience ou d’inspiration, une majorité des inscrits ne réfléchit pas à l’impact futur de leur choix et passe rapidement cette étape avec un « nom bateau » véhiculant une image de Mr ou Mme Toulemonde.

Les conseils d’une coach en séduction pour séduire !

En tant que Coach en séduction, on me demande parfois si je dois me limiter à donner un bon conseil, quel serai t’il ?

Rien de plus simple : Mme/Mr, commencez par bien choisir son pseudo !

Comme un prénom, le pseudo doit renvoyer à votre personnalité, vos atouts, votre individuation. Comme un produit marketing, votre image est fondamentale – et si en plus, vous ne portez pas le prénom de vos rêves, voilà une raison de plus pour sortir un joker et vous glisser dans la peau du super héros que vous êtes !

C’est à partir de votre pseudo, que le site de rencontre vous permet de façonner votre web identité complète S’ensuit la description de votre profil, ce que vous recherchez, vous distingue, vos hobbies etc….

Comment savoir si j’ai un bon pseudo pour séduire sur internet ?

A cet effet, pour être considéré comme un « bon pseudo », ce dernier peut refléter un aspect positif de votre personnalité, une passion (musique, sport, art en tout genre etc…), un héros fantastique, l’un de vos films favoris etc. Il peut également susciter la curiosité, et dans ce cas, en plus de donner envie aux inscrits de déclencher les premières conversations, il peut éviter de tomber directement dans l’interrogatoire de départ du type : « bonjour, que fais-tu dans la vie, es-tu inscrit(e) depuis longtemps sur ce site ? » et donc risquer d’être fuit de prime abord ! Enfin, tous les pseudos qui riment avec humour (mais pas lourd) font toujours preuve d’efficacité car n’importe qui aime rire. Et encore plus quand il s’agit d’envisager une nouvelle relation.

Après les recommandations, quelques warning :

Je déconseille illico : Les pseudos qui sentent le choix par défaut / la proposition du système du site – par exemple : « prénom collé à un numéro de guichet » – Les pseudos qui transpirent le sexe (69eros96) ou à l’inverse le platonique pseudo pour séduire conte de fée – Don Juan allias Princedevosreves. Sans oublier le profil sûr de lui comme « produitrare ». Tous ces profils ont des effets négatifs allant du manque d’originalité total aux effets « has been », voir dangereux avec risque de mise en quarantaine et répulsifs.

Maintenant que vous connaissez les règles de base pour choisir un pseudo, sachez que mon rôle, en qualité de coach en séduction, va jusqu’à définir une stratégie globale pour choisir le pseudo en adéquation avec la description de mon profil client, sa cible et son image physique. Il s’agit alors d’une véritable démarche de séduction déclinée dans des packs proposés par net dating assistant : je propose la création (ou relooking) du profil de mon client sur un site de rencontre validé ensemble (incluant le choix de ses photos, la description de son annonce et le remplissage des différentes rubriques selon chaque site de rencontres).

Retenez qu’un profil web attractif c’est-à-dire bon Mix Marketing du Pseudo + Annonce + Photo = 50% de la séduction assurée ! Inutile alors de préciser l’impact du pseudo (1er élément du mix) pour un succès pérenne et durable sur les sites de rencontres !

Ambre – Coach de rencontre amoureuse sur internet 

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
Votre commentaire

255694d0c986db603510efd463428feeSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS