Comment séduire en touchant l’inconscient de la cible ?

Par / 1 Commentaire / 15 décembre 2015

Comment séduirePourquoi et comment toucher l’inconscient d’une fille ? Patrick Harris, coach en séduction depuis 22ans, écrivain, journaliste et conférencier, nous répond. C’est l’inconscient, 90% du cerveau, qui décide de nos habitudes, de nos réflexes, de nos désirs, et surtout, de l’ensemble de nos émotions. Or l’état amoureux, c’est une émotion, c’est l’émotion amoureuse.

Ce qui induit que si vous voulez séduire une femme, vous devez vous adresser à l’inconscient de celle-ci ! Difficile à priori, mais quand on connait les principes psychologiques qui s’adressent au subconscient, cela devient facile.
Il y a une douzaine de principes psychologiques inconscients à comprendre pur savoir comment séduire : la sympathie bien sûr, mais aussi l’autorité, la rareté, l’association, la preuve sociale, la réciprocité…

La sympathie

Il est évident qu’il est plus facile d’obtenir une réponse positive de la part d’un interlocuteur si on est sympa avec lui c’est une des bases pour savoir comment séduire.

L’autorité

L’inconscient des femmes est certes programmé pour faire des enfants, mais également pour construire une famille, et donc de trouver le père idéal. Celui-ci doit être, entre autre, ferme pour pouvoir cadrer les enfants. C’est du moins ce que doit penser inconsciemment la cible. Si celle-ci annule ainsi un rendez-vous 3 heures avant, par téléphone, avec un prétexte fallacieux, il faut lui raccrocher au nez ! Le principe de l’autorité est bien souvent négligé par les séducteurs.

La rareté pour savoir comment séduire

L’inconscient est persuadé que ce qui est rare a de la valeur. La raison est que ce qui est rare est souvent cher, comme les diamants, et que ce qui est cher a souvent de la valeur. L’inconscient fait le raccourci, et en déduit que ce qui est rare a de la valeur.

Il se trompe bien sûr, comme bien souvent ! Les mygales jaunes à poils longs sont certes rares, mais leur valeur est à discuter ! Mais le principe fonctionne. Par exemple, qu’est-ce qu’un chasseur ? C’est un homme qui dépense énormément d’argent et de temps pour obtenir un permis de chasse, puis qui achète un fusil, une combinaison, puis se lève à 5heure du matin un dimanche dans l’unique but de…. De tuer un lapin qui coute 30 euros à la boucherie ! Cela semble ridicule, mais l’explication est le processus de rareté. En effet, le lapin a pour le chasseur énormément de valeur, et ce uniquement car il est rare. D’une part parce qu’un lapin, ça court vite, d’autre part parce qu’il n’y a pas beaucoup de lapin dans la nature. Si il y avait des lapins partout, il n’y aurait plus de chasseur !

C’est exactement la même chose pour la séduction. Une personne qui est rare, qui est difficile à attraper, a beaucoup plus de valeur pour une autre. Mais il faut rester dans l’équilibre : si vous êtes trop rare, l’autre risque de se décourager, mais si vous êtes trop facile a cueillir, il n’y a plus de challenge, et votre valeur devient trop faible.

L’association

1/ l’association sans lien de causalité :

L’inconscient fait toujours l’association entre tous les éléments réunis dans un même contexte. Les publicitaires, roi de la persuasion, utilisent ce principe régulièrement. Par exemple quand ils souhaitent nous vendre un parfum, quelle est leur stratégie ? Ils placent un superbe mannequin puis le parfum. Il n’y aucun lien de causalité entre le mannequin et le parfum, mais l’inconscient lie les deux et le parfum hérite ainsi des qualités du modèle, et en conclu que le parfum est de qualité. L’inconscient dessine un tableau d’une même situation, qui comporte tous les éléments de ce contexte, puis lui attribue une note finale.

Puisque dans la publicité il y a un mannequin, la note est excellente, et puisque le parfum est également sur le dessin, celui-ci reçoit également une note excellente. Il y a en outre davantage de mariages consécutifs à une rencontre sur le lieu des vacances que sur le lieu du travail, ce qui à priori est étonnant, puisqu’il y a beaucoup plus de rencontres entre deux personnes du sexe opposé devant la machine à café que sous le soleil. Mais si une personne est sur du sable, elle va hériter de la valeur des vacances : joie, plaisir, bien être ! Elle va donc devenir « joie, plaisir, bien être », et sa valeur va augmenter.

Dans un bureau, cette personne va par contre représenter les valeurs du travail : pénibilité, contraintes, horaires difficiles… Le séducteur doit tenir compte de cette association, ainsi, contrairement à ce que préconise le bon sens populaire, le premier rendez-vous ne doit pas être dans un café. Certes cela favorise la communication, mais un bar, c’est banal, et le séducteur va ainsi, par association, lui aussi devenir « banal ».

Par contre rencontrer l’autre dans un parc est une idée plus judicieuse. Le séducteur va ainsi hériter des qualités du contexte : les arbres, la nature, le ciel bleu…. Sur un terrain de sport également. Si l’autre dit adorer le tennis, par exemple, vous devez devenir son partenaire : vous serez alors associé aux émotions générées par la pratique d’un sport. (L’organisme d’un sportif en activité génère 4 fois plus d’endorphine, l’hormone du bien-être, que normalement).

L’association avec lien de causalité.

Celle-ci est encore plus puissante que celle sans lien de causalité.

Nous sommes tous associés avec lien de causalité, avec tout ce que nous faisons, avec tout ce que nous disons. Par exemple, si votre concierge passe son temps à se plaindre « les voisins font trop de bruit, il pleut, je n’ai pas assez d’argent etc…. » Elle finit par devenir une « entité négative » et nous allons essayer de ne plus la croiser dans le couloir ! Nous fuyons toujours ce qui est négatif. Autre exemple, si Gainsbourg a réussi à mettre dans son lit les plus belle femmes de France, ce n’était pas parce qu’il était beau et intelligent !

Ce n’était pas non plus parce qu’il était riche, car ses femmes l’étaient également, non, c’était grâce à l’association avec lien de causalité. En effet, quand il jouait un morceau à Brigitte Bardot, celle-ci tombait amoureuse de ce morceau. Et Gainsbourg était associé à ce morceau, et avec lien de causalité puisque c’est lui qui jouait. Donc Brigitte tombait amoureux du pianiste. Cela explique donc la puissance de séduction des chanteurs en général.

Le séducteur doit donc impérativement tenir compte de cette association. Il ne doit jamais se plaindre ou critiquer. Il deviendrait alors lui-même « négatif ». Par contre, si il est toujours positif, il envoie un message clairement perçu inconsciemment par l’autre : « tu vois, avec moi la vie est belle. Si tu viens avec moi tu vas oublier tous tes ennuis. Et on a tous des ennuis. On se dispute avec la famille, avec les amis, les impôts augmentent…. La séduction, en latin, c’est « seducere », ce qui veux dire « attirer à sois » une personne positive attire l’autre. On est irrésistiblement attiré par ce qui est positif, et on fuit ce qui est négatif.

Pareil pour le sourire : si le séducteur souri, il est associé aux valeurs de son sourire, et avec lien de causalité, puisque c’est lui, bien sûr, qui a décidé de sourire ! Les valeurs du sourire, c’est joie, plaisir, bien être. Le séducteur devient alors ces valeurs.

L’association analytique.

L’inconscient est un ordinateur d’une puissance incroyable qui retient tout depuis notre naissance, et notamment pendant la naissance. L’enfant dans son berceau note ainsi que ses parents le regardaient dans les yeux, une équation se forme alors dans son cerveau : « parent égal amour » et « Parents égal yeux dans les yeux ». Donc « amour égal yeux dans les yeux » Le séducteur qui regarde l’autre dans les yeux lui dit « je mérite d’être aimé, comme tes parents le méritaient ».

La preuve sociale

Si un troupeau de moutons se jette dans un ravin, le dernier mouton se jette avec lui… Le séducteur doit donc faire comprendre à l’autre que tout le monde l’aime : Qu’il a beaucoup d’amis par exemple…

La réciprocité

Quand on donne quelque chose à quelqu’un, celui-ci se sent redevable inconsciemment et souhaite à son tour donner quelque chose. Le séducteur doit donc offrir un ours en peluche ou un ballotin de chocolat à sa cible, dès le premier rendez-vous. Un cadeau certes de peu de valeur, mais qui enclenche ainsi le principe de la réciprocité. Inutile de signaler qui dont donc payer le premier restaurant !

Patrick Harris est susceptible de vous apprendre, en entretien privé, à ses bureaux ou par téléphone, l’ensemble des principes psychologiques qui permettent de savoir comment séduire avec efficacité. Visitez pour cela son site : www.coach-seduction.com. Il vous proposera également les principes à suivre pour aborder une inconnue sans risque d’être rejeté, et ceux qui parviennent à vaincre définitivement la timidité. Si vous venez de notre part, il vous proposera une première séance de formation d’une heure trente pour le prix de 60 euros au lien de 147 !

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
1 Commentaire
  1. Et l’authenticité ? s’agit-il de jouer un rôle ou bien d’être vraiment soi ?

Votre commentaire

6434193c9a03869e12c69e3d238ba634++++++++++++++++++++++++++