Comment j’ai fais une rencontre sur le net

Par / 0 Commentaire / 20 juillet 2014

rencontreEn 2014, on ne drague pas comme il y a 20 ans. Adieu les petites annonces anonymes sur le journal de la ville ! Nombreux sont les célibataires (ou pas) qui optent pour les rencontres via le net. Séparée depuis peu, j’ai donc testé la cyberlove, en quête de ma moitié.

Depuis peu, j’ai trouvé « mon prince charmant », mais il n’est ni descendu de son cheval blanc et n’a pas ramassé ma pantoufle de verre… Il a juste parcouru ma fiche et répondu à mon message via un site de rencontre gratuit sur internet. En cinq étapes, je vous dévoile donc comment ce clic a mis un terme à mon célibat.

Étape 1 : La fiche de renseignements

Avant d’avoir accès à l’ensemble du site, il est nécessaire de remplir une fiche de renseignements, Un « CV » signalétique censé cibler les hommes qui me conviendraient. Taille, poids, religion, profession…tous les aspects de ma vie doivent être décrits. Ces questions dites banales, laissent peu à peu place aux questions plus subjectives sur ma personnalité

Il faut ensuite me trouver un pseudonyme (pas trop vulgaire, mais qui donne aussi envie), et c’est ainsi que sur la toile, je deviens « Perle des îles ». Réticente au début, je décide par ailleurs de joindre une petite photo à mon annonce; c’est toujours mieux de mettre un visage sur son interlocuteur.

Au bout d’une grosse demi-heure, mon profil est donc complet et je peux enfin partir à la chasse à l’homme !

Étape 2 : Choisir son cyberamoureux

A peine inscrite, je reçois de nombreuses visites, des messages ou encore des charmes. Toutes les propositions ne me correspondent pas, mais ces petites attentions flattent au plus haut point mon égo. De mon côté, je fais le tri et navigue d’une fiche à l’autre à la recherche de la perle rare. Je ne suis pas du genre à faire le premier pas, mais exceptionnellement, je le fais avec un beau ténébreux un peu sportif. Je lui écris donc un petit message sympathique, dans l’attente d’une réponse tout aussi sympathique, que j’attends encore!

Des comme lui, il va y en avoir des dizaines, mais peu importe je persiste dans ma quête, et puis, ils ne savent pas ce qu’ils ratent. Je retente donc ma chance cette fois-ci avec Nico_chou, 30 ans, sosie de Boris kodjoe et fan de grosses cylindrées. Avec lui, une bonne conversation s’installe très rapidement, et, on est bien loin du fameux questions-réponses, similaire aux interrogatoires de police. Les choses s’amorcent très vite et au bout de quelques jours, il me propose un rendez-vous , car  » le virtuel c’est bien, mais en vrai c’est mieux ! »

Étape 3: La rencontre

Nous avons donc rendez vous dans un café, place de la Bastille.  » Et si je ne lui conviens pas et si on n’a rien a se dire…? » Quelques minutes avant l’instant T, je retourne sur sa fiche histoire de me rassurer.

Assise en terrasse, je le vois enfin arriver; il me rejoint pour prendre un verre. Grand, sportif, le teint mat… il entame directement la conversation. Au bout d’une demi-heure, il m’aura parlé de sa « petite pupuce », de sa garde alternée avec son Ex ou encore de sa grande passion pour la moto. Il m’avoue au passage que je suis sa dixième rencontre sur le site en un mois; que sur ces RDV, il comptabilise cinq rencontres sympathiques mais sans plus, trois plans d’un soir et un « trav qui tentait de se faire passer pour une meuf ».

Qu’importe, je suis littéralement sous le charme, je craque pour sa personnalité et son sourire me laisse béat. Une heure plus tard nous discutons toujours, mais je dois filer pour attraper mon dernier RER, donc pas le temps de prendre un dernier verre. On se fait la bise et je lui dis « à bientôt » dans l’espoir de le revoir. 20 minutes après mon départ, je reçois un sms disant qu’il a passé une très bonne soirée et qu’il espère que c’est réciproque.

En rentrant, je me pose devant mon ordinateur pour continuer cette petite chasse à l’homme, qui m’amuse de plus en plus. Également en ligne, Nicolas (Nico_ chou) vient aux nouvelles. Je décide alors de lever le voile: je suis journaliste…et toi mon cobaye. « Ce n’est pas un problème » et l’idée lui plaît bien. Ouf, je peux désormais être moi même et profiter pleinement du moment, d’autant plus que le feeling semble réciproque. Après de nombreux échanges, je lui fixe donc un rencard pour le samedi.

Étape 4: Un plan de secours au cas ou…

Entre temps, je decide d’en essayer un autre qui me plaît aussi: grand, blanc, aux yeux bleus… Une petite option si finalement mon coup de cœur actuel ne donne rien par la suite. Un feeling se fait ressentir dès les premiers mots, je saute donc le pas en invitant ce dernier à boire un verre. En un clic, mon cyberloveur disparaît totalement de la circulation. Je lui ai sans doute fais peur en voulant précipiter les choses.

Étape 5: Le rencard

Le samedi, comme convenu, je retrouve « mon beau mec » pour notre second rendez-vous. Il est bien là, encore plus mignon que la dernière fois! J’espère que ce soir on passera à la vitesse supérieure. Après concertation, on se pose dans un petit restaurant discret pour un dîner en tête-à-tête. S’en suivent une balade au coeur de Paris, un dernier verre à St-Michel et… Un second rendez-vous, qui se transforme finalement en une longue nuit romantique.

Étape 6: Ma nouvelle vie en couple

Pour le moment ce chapitre est en pleine construction, donc affaire à suivre…

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
Votre commentaire

d23931b7ee94ad4a624eca9ecb735ef8111111111111111111111111111