Comment faire face à une dépression post-rupture ?

Par / 0 Commentaire / 26 septembre 2013

dépression post-ruptureUne grosse rupture est toujours un moment difficile à passer. Le cœur comme la self-estime prennent un sacré coup. En général, on met quelques semaines à digérer la séparation. On prend le temps de se remettre les idées en place et on repart à l’attaque.

Mais il arrive aussi qu’on ne parvienne pas à remonter la pente : c’est la dépression post-rupture. Quels sont les symptômes de la dépression post-rupture et comment y faire face ? Voici le guide de survie !

Qu’est-ce que la dépression post rupture ?

La dépression post-rupture n’est pas réservée aux personnes particulièrement sensibles. Elle peut arriver à n’importe qui. Certaines personnes peuvent s’être remises de plusieurs séparations sans problème, quand tout à coup, patatrac : c’est la rupture de trop, et la dépression leur tombe dessus.

La dépression post-rupture n’est pas un blues ordinaire. On a le sentiment qu’on nous a arraché le cœur. Plus rien n’a de sens, on se sent vide et on est dans un état de déprime permanent. Tout nous ennuie, nous fatigue ou nous irrite. On ne dort plus, on ne peut plus rien avaler. La déprime nous pousse à nous dévaloriser et à parler de nous-même de façon très cruelle. Dans les cas extrêmes, la dépression peut même conduire au suicide…

Entourez-vous pour lutter contre la dépression !

La dépression post-rupture ne se soigne pas en un claquement de doigts. Ne pensez pas que c’est en vous terrant chez vous que vous sortirez de cet état dépressif. Vous devez au contraire vous entourer le plus possible. N’ayez pas peur de demander de l’aide à votre entourage, ils sont votre noyau pour lutter contre la déprime ! C’est en vous entourant de votre famille et de vos amis que vous remonterez la pente !

N’hésitez pas à sortir de chez vous. Allez prendre l’air aussi souvent que possible. Faites du shopping, sortez avec vos amis, bougez ! Vous pouvez même vous accorder un week-end loin de chez vous, histoire d’en finir avec les idées noires. Rien de tel que de prendre le large quelques jours pour se remettre d’aplomb !

Reprenez confiance en vous !

La dépression se caractérise par une perte d’estime de soi. Pour sortir de la déprime, vous devez rebooster votre confiance en vous ! Ne vous laissez pas aller et continuez de prendre soin de vous ! Si vous relâchez tous vos efforts, vous serez perdant(e) sur toute la ligne : non seulement, vous perdrez votre pouvoir de séduction, mais en plus, vous ne vous plairez plus ! Résultat des courses, vous déprimerez encore plus !

En continuant de bien vous looker et de vous bouger, vous vous sentirez beaucoup mieux ! Vous aurez une meilleure image de vous-même, et vous continuerez d’attirer l’attention ! Et quand vous vous regarderez dans un miroir, une seule phrase vous viendra à l’esprit : « Je vaux bien mieux que cet homme/cette femme ! ».

Évitez les relations pansement !

Pour sortir de la dépression, on est parfois tenté(e) d’enchaîner sur une autre relation. On pense qu’on se consolera et que le chagrin passera plus vite. C’est une erreur : se jeter dans les bras d’un(e) autre est le meilleur moyen de retomber très vite dans la dépression ! La relation pansement n’est pas saine : vous n’avez pas encore oublié votre ex, vous n’êtes donc pas prêt(e) à vivre une nouvelle histoire.

Vous êtes dans un état de manque affectif : vous ne recherchez pas l’amour, vous voulez combler un vide ! Cette relation ne remplacera pas l’histoire avec votre ex. Vous risquez de comparer les deux situations et d’être déçu(e). Chaque relation est unique. Avant d’aller vers quelqu’un d’autre, il faut être sûr(e) d’avoir définitivement tourné la page !

Vos rédacteurs Ugo Vidal et Alexandre Cormont

Votre commentaire

85f611d3f2f91adcd1f603cb5984352dbbbbbbbbbbbbbbbb