Comment attirer une femme en 5 secondes ?

Par / 0 Commentaire / 23 septembre 2014

Un homme prend la main d'une femme pour la séduireComment attirer une femme rapidement, en l’espace de quelques secondes ? Voici une question pour laquelle dont beaucoup d’apprentis séducteurs et également plus confirmés aimeraient trouver une réponse. Que ce soit lors d’une première rencontre ou d’un premier rendez-vous, vous devez à un moment ou à un autre absolument créer de l’attraction si vous souhaitez que la fille finisse par accepter de coucher avec vous. Attention cependant. Créer de l’attraction ne signifie pas convaincre ou persuader la fille qu’elle est attirée par vous. Rappelez-vous que l’attirance n’est pas un choix. L’attraction est un processus qui se joue à un niveau inconscient et rien d’autre. Cela signifie que tout ce que vous allez dire avec vos mots ou effectuer avec vos gestes devra déclencher des leviers d’attraction, enclenchant une attirance automatique de la fille envers vous. Par cet article, je vais vous donner deux moyens pratiques pour vous faire devenir attirant, c’est à dire court-circuiter le cerveau des filles et les amener à être rapidement attirées par vous.

Attirer une femme par le regard

 

Je vous vois déjà vous dire derrière votre écran : « Encore un qui nous parle du regard. Y en a marre, je veux de vrais conseils, des conseils qui puissent vraiment attirer les femmes ! ». Si vous avez eu cette réaction, je vous comprends parfaitement. Cependant, comprenez bien que le regard est une arme de destruction massive quand il s’agit d’attirer une femme. Pourquoi me direz-vous ? Excellente question à laquelle je vais me presser de répondre. Le regard est un allié de taille parce qu’il permet de modifier l’état interne d’une personne.

Prenez par exemple une personne avec un regard froid et perçant qui démontre de la colère. Quelle sera la réponse (réaction) interne de la personne qui lui fait face ? Réponse : la personne deviendra colérique ou sera apeurée. Autre exemple. Prenons cette fois-ci une personne avec un regard doux et chaleureux, un regard qui montre un réel intérêt, une réelle attirance. Quelle sera la réponse interne de l’interlocuteur ? Réponse : celle-ci absorbera l’état interne de l’émetteur par ses yeux et deviendra subitement plus calme, plus détendue. Ces deux exemples sont là pour vous prouver que les différents types de regards permettent de générer différents états internes chez une personne, condition minimale pour créer de l’attirance.

 

Mise en pratique : boîte de nuit

 

En boite de nuit, sur la piste de danse, fixez dans les yeux une fille qui vous plaît. Dès que celle-ci capte votre regard, prenez-la par la main tout en continuant de la regarder intensément. Par votre regard, essayez de communiquer votre attirance et votre envie de l’embrasser. Plus vous arriverez à sous communiquer cela plus la tension augmentera et plus il sera facile pour vous de l’embrasser rapidement.

 

Mise en pratique : rue

Dans la rue, portez votre regard au loin pour apercevoir et choisir une fille qui vous plaît. Dès lors que celle-ci s’approche de vous, fixez-la dans les yeux jusqu’à ce qu’elle vous remarque et vous regarde également. Si vous n’arrivez pas à accrocher son regard, pas de panique, allez tout de même l’aborder. Une fois à son niveau, utilisez un abord et fixez la dans les yeux. Ne la quittez pas du regard. Vous devez la déstabiliser ! Si elle commence à rougir, à s’agiter ou à regarder ailleurs brièvement alors c’est le signe que vous avez atteint votre objectif. Une fois que ces signes interviennent, arrêter de la regarder fixement et tournez votre regard ailleurs (pas plus de 3 secondes), comme pour lui montrer que ce qu’elle dit ne vous intéresse pas trop et qu’elle peut vous perdre d’un moment à l’autre. L’alternance regard soutenu et regard désintéressé va créer très rapidement de l’attirance chez celle qui s’en verra frappée.

 

Attirer une fille en utilisant l’espace

Tout comme pour le regard, une bonne gestion de l’espace peut vous permettre de créer rapidement de l’attirance chez une femme. En effet, prenons l’exemple d’un homme parlant à une femme dans n’importe quel contexte. Que se dira la femme si l’homme s’approche près d’elle ? Et que se dira-t-elle s’il s’éloigne de trop ? Dans le premier cas, la fille pensera que l’homme est intéressé. L’homme donnera en quelque sorte de la valeur à fille. Dans le deuxième cas, elle pensera que l’homme est désintéressé. L’homme retirera cette fois-ci de la valeur à la fille. Cette alternance entre « offre de valeur » et « accaparement de valeur » va modifier l’état interne de la fille et la pousser à être attirée (en recherche de la valeur que lui a retirée l’homme).

 

Mise en pratique : boîte de nuit

 

En boîte de nuit, sur la piste de danse, en parallèle de votre regard, jouez avec l’espace pour créer de l’attirance. Pour ce faire, prenez la fille par la main puis tirez-la vers vous. Restez collé quelques instants puis, subitement, repoussez-la. Restez cette fois-ci éloigné quelques instants puis, de nouveau, rapprochez-vous d’elle. Fixez-la dans les yeux et embrassez-la sans vous poser de questions. Je dis cela car lorsque vous réalisez cette manœuvre l’étincelle d’attraction vient tout juste de se créer et c’est le moment opportun pour franchir l’étape du baiser. Si vous attendez ne serait-ce que 5 à 10 secondes de plus, l’étincelle se sera éteinte et il vous sera plus difficile de l’embrasser. Attention tout de même à ne pas réaliser cette manœuvre trop souvent, sans quoi vous pourriez passer pour une personne étrange. Préférez plutôt l’utiliser à une ou deux reprises avant de décider d’embrasser la fille.

 

Mise en pratique : rue

 

Dans la rue, pour créer de l’attraction vous allez devoir jouer sur la proxémie. La proxémie est pour rappel une approche de l’espace introduite par l’anthropologue américain Edward T. Hall. Il a défini 4 zones d’espaces chez l’être humain, de la zone intime à la zone publique en passant par la zone personnelle et sociale. L’erreur la plus courante que les apprentis séducteurs commettent est qu’ils ne restent qu’en zone sociale tout le long du processus de séduction. En agissant de la sorte ils ne créent aucune tension et donc aucune attraction. Le bon comportement à adopter est d’être imprévisible est de rentrer dans la zone personnelle, voire intime de la fille. En effet, de cette manière vous créez de la surprise chez elle, ce qui va débrancher son cerveau l’espace d’un instant (elle ne saura pas comment réagir à cause de la tension exercée par votre manœuvre) et enclencher l’attirance. Attention toutefois à ne pas rentrer dans sa zone intime dès votre approche. Attendez d’avoir engagé la conversation pour tenter ce type de mouvement.

 

Ainsi se termine cet article, j’espère qu’il vous a plu et vous aura appris des choses. N’hésitez pas à me laissez vos questions ou suggestions en commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre personnellement 🙂

 

Richard,

Fondateur du site pickupalliance.com

 

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
Votre commentaire

2fa1d136a41ff1c555c0c7a34afdc101MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM