Assumer le rôle de belle mère, un défi à relever

Par / 0 Commentaire / 21 octobre 2014

belle mereChoisir de former un couple avec un homme ayant déjà des enfants n’est pas chose aisée et assumer son rôle de belle mère n’est pas toujours facile. Il faut déjà savoir quoi faire. On doit trouver sa place dans cette famille recomposée et se faire accepter par les enfants de notre conjoint. Doit-on aimer ses enfants comme les notre ? Quel comportement adopter ? Serons nous toujours des inconnus à leurs yeux ? Tant de questions auquel il est difficile de trouver des réponses. On ne se sent pas à sa place surtout au début de la relation et on se demande comment on peut rendre la cohabitation possible. Réussira-t-on à se faire accepter par les enfants de celui qu’on aime ?

Belle mère, aimer et se faire par sa famille ?

Le rejet des enfants est très courant dans un premier temps. Ils doivent déjà encaisser la séparation de leur parent pour ensuite envisager qu’ils acceptent un nouveau venu. Les enfants croient que la belle mère est là pour remplacer leur maman et ne comprennent pas ce qu’il se passe. Il faut avant tout prendre le temps de bien leur expliquer la situation en insistant sur le fait qu’une belle mère ne remplacera jamais sa maman.

Il faut trouver le soutient de son partenaire pour se faire accepter en tant que belle mère. Parfois dépassé par ses propres sentiments et craintes, il faut lui laisser le temps pour qu’ensuite il puisse vous soutenir dans la création de lien dans sa famille. Il est souvent tentant de privilégier ses enfants mais cela met en danger l’histoire d’amour que l’on construit. Tout le monde doit se respecter mutuellement pour parvenir à un certain équilibre dans la nouvelle vie de famille.

Il est normal d’avoir des craintes à propos de la relation que l’on va entretenir avec les enfants d’un autre. Il faut comprendre qu’on n’est pas dans l’obligation de les aimer comme les siens. Entretenir de bons rapports suffit à garder une vie de famille saine. Tisser des liens avec un enfant déjà adolescent est encore plus difficile. Il en est de même si la rupture des parents a été dures et pas encore acceptée par l’enfant. Dans ce cas là, il faut instauré un respect mutuel.

Les gens ayant connu la première femme, la mère des enfants ne pourront pas s’empêcher de vous comparer à elle. Vous resterez toujours au second plan et certains liens ne pourront se faire. Au delà de se faire accepter par les enfants de son conjoint, il faut aussi trouver sa place auprès de sa famille. Se faire accepter aux côtés de ses parents, de ses frères et sœur au même titre que sa première femme. Ce n’est pas toujours facile d‘y parvenir car parfois ils ne veulent pas prendre le temps d’apprendre à vous connaître.

Lors d’une séparation, les enfants sont déchirés entre leur père et leur mère et rajouter une personne à l’équation rend les choses encore plus difficiles. Ils ont alors peur de trahir leur propre mère en acceptant une belle mère dont elle n’apprécie pas forcément la présence auprès de son enfant. Les enfants ne devraient pas souffrir d’un conflit familial et malheureusement les parents peuvent parfois faire passer leur propre souffrance avant celle de leur enfant.

Assumer le rôle de belle mère, quelle place avoir ?

Trouver sa place en tant que belle mère prendra énormément de temps car le travail de beau parent est comme celui de parent, il s’apprend au fil de l’expérience. Il faut prendre le temps de faire connaissance et de passer du temps ensemble pour apprendre à se connaître les uns les autres. Au quotidien, il faudra se rapprocher des enfants petit à petit en leur montrant qui on est et pourquoi on est là maintenant. Le temps permettra de s’y attacher et faire en sorte qu’ils nous acceptent dans la vie de leur père et dans la leur.

Ainsi, la place du beau parent n’est pas de prendre celle qui est libre, on en créé une autre tout simplement. La place se transforme en fonction de ce que la belle mère est prête à donner à l’enfant et ce que lui est près à recevoir. Tout dépend de la situation. En cas de décès du parent manquant, il est parfois possible de prendre totalement la place de la mère dans la vie de l’enfant, surtout s’il est petit.

C’est tout de même une situation très paradoxale. Vous devez au minimum vous occuper d’un enfant qui n’est pas le votre sans pour autant prendre la place du parent. Vous ne devez pas sortir de votre rôle. Il est facile d’attribuer le mauvais rôle aux belles mères, celui de la méchante, celle qui prend la place de la mère, celle qu’on n’aime pas particulièrement. C’est un travail de tous les jours que de trouver sa place au sein d’une famille mise en morceau à cause d’une séparation.

Il est difficile de déterminer avec précision le rôle de la belle mère dans l’éducation des enfants. Elle est tout de même une adulte dans la maison et membre de la vie de famille. Elle a son mot à dire car il s’agit d’une personne responsable qui est aussi chez elle dans la maison familiale. Pour l’éducation en elle même, c’est un rôle réservé aux parents mais quand il est question des règles dans la maison, les adultes y vivants ont leur mot à dire. Cependant l’autorité n’est pas toujours acceptée. Il faut du temps pour trouver sa place, son rôle et qu’il soit reconnue par tous.

Cécile Fougerousse

Votre commentaire