Choisir une bonne bague avant de se marier

Par / 0 Commentaire / 27 novembre 2015

bagueVous souhaitez offrir à votre moitié une bague en diamant ? Découvrez ce qu’il faut savoir avant l’achat d’un diamant

Il n’est pas évident pour tout le monde d’acheter un diamant. Voilà pourquoi il est nécessaire de prendre certaines précautions et faire le bon choix pour l’alliage de la bague.

Choisir le bon diamantaire pour une bonne bague

Les arnaques sont nombreuses en ce qui concerne le diamant. Tout le monde n’est pas censé connaître la véritable valeur d’une pierre. La première chose à faire avant d’acheter un diamant est de choisir un interlocuteur reconnu. Il n’est pas rare de rencontrer des sociétés étrangères qui proposent des diamants à des prix cassés. Pour cela, elles louent temporairement des bureaux en ville. Le problème c’est qu’en cas de litige, il est difficile de faire valoir ses droits. L’idéal est donc de toujours opter pour une société ayant pignon sur rue à Paris, avec adresse et téléphone fixe. De la même manière, il faut se méfier des offres sur Internet.

La certification

Une manière de vérifier le sérieux d’un diamantaire c’est de voir si ses diamants sont certifiés par l’un des laboratoires respectables, comme le Gemological Institute of America. En effet, chaque diamant supérieur ou égal à 0.5 carat doit toujours être accompagné de son certificat. Il s’agit en quelque sorte de la carte d’identité de la pierre, où toutes ses caractéristiques sont référencées. Il est très important que le laboratoire ayant certifié le diamant soit un établissement reconnu, car ce sont les caractéristiques de la pierre qui définissent son prix. Outre le poids, la couleur, la pureté et la qualité de taillage entrent en jeu.

Scruter le diamant

Le diamantaire doit permettre à ses clients d’examiner les diamants. En effet, la couleur et la pureté de la pierre ne se révèlent qu’à la lumière du jour. À défaut, la boutique doit disposer de lampes dites achromatiques qui recréent la lumière du jour. Certains établissements proposent même un microscope pour mieux prendre en compte les qualités de la pierre.

Le risque en achetant un diamant sans prendre de précautions est de tomber sur un faux. Il est aussi possible que la pierre soit issue du marché noir et que l’argent alimente un marché parallèle.

L’or jaune

Généralement lorsqu’on parle d’or, on pense immédiatement à l’or jaune. Mais contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas de l’or pur. Comme l’or fin est trop mou pour être travaillé, il a besoin d’être allié à d’autres métaux. Dans ce sens, l’or jaune est un alliage entre de l’or fin, de l’argent et du cuivre. Avec ce traitement, l’or garde sa couleur jaune proche de l’or pur et gagne en dureté pour pouvoir être travaillé.

L’or jaune est depuis toujours associé à la joaillerie. Force est cependant de constater que les femmes le délaissent progressivement au profit d’alliage moins classique. Pourtant, l’or jaune présente une qualité première : il ne perd jamais sa couleur. De ce fait, une bague en or ne nécessite pas d’entretien.

L’or blanc de son côté est un alliage d’or fin et de métaux constitué de palladium, de zinc ou de cuivre. Une couche de rhodium est ensuite appliquée à la surface, pour donner un effet lumineux et clair. L’or blanc a la cote auprès du public, notamment chez les Occidentaux. Il casse avec le traditionnel or jaune. Enfin, il est très résistant, plus résistant même que le platine.

Son seul inconvénient, c’est qu’il a tendance à jaunir avec le temps. Ceci est dû à la couche de rhodium qui a tendance à disparaître à la longue. Pour retrouver son éclat, il suffit de remplacer cette couche. Cette opération est effectuée chez un joaillier. L’or blanc a la particularité de valoriser toutes les pierres, dont le diamant bien évidemment.

Ainsi, le choix de l’or blanc ou de l’or jaune pour accueillir un diamant est donc une question de goût. Chacun à sa manière mettra en valeur la pierre.

L’inconvénient avec l’or jaune, c’est qu’il ne rehausse pas toutes les pierres, dans la mesure où le jaune semble effacer la couleur. En revanche, le diamant incolore lui va très bien.

L’or blanc

L’or blanc de son côté est un alliage d’or fin et de métaux constitué de palladium, de zinc ou de cuivre. Une couche de rhodium est ensuite appliquée à la surface, pour donner un effet lumineux et clair. L’alliance or blanc diamants a la cote auprès du public, notamment chez les Occidentaux. Il casse avec le traditionnel or jaune. Enfin, il est très résistant, plus résistant même que le platine.

Son seul inconvénient, c’est qu’il a tendance à jaunir avec le temps. Ceci est dû à la couche de rhodium qui a tendance à disparaître à la longue. Pour retrouver son éclat, il suffit de remplacer cette couche. Cette opération est effectuée chez un joaillier. L’or blanc a la particularité de valoriser toutes les pierres, dont le diamant bien évidemment.

Ainsi, le choix de l’or blanc ou de l’or jaune pour accueillir un diamant est donc une question de goût. Chacun à sa manière mettra en valeur la pierre.

Votre commentaire