3 Clés essentielles pour surmonter son divorce

Par / 0 Commentaire / 7 octobre 2017

Mon ex ne veut plus me parlerLorsque j’ai divorcé de ma femme (ou plutôt lorsque ma femme a demandé le divorce), mon monde s’est écroulé. J’ai été ébranlé dans mes convictions les plus intimes. Après plus de 10 années à construire une vie de famille, l’arrivée de deux enfants, cette épreuve de la vie met un terme brutal à beaucoup de croyances personnelles, de rêves et d’aspirations futures.

On passe d’un état ou tout était possible, et peut être même planifié, à un état où l’on s’arrête, on n’arrive plus à avancer et surtout, on voit tous les autres personnes de notre entourage continuer leur chemin. On ne se sent plus dans le coup. On ne se sent plus à sa place. On est mal, triste, en colère, incompris, incapable de surmonter ses émotions qui viennent nous emporter quand on s’y attend le moins.

C’est tout ce que j’ai vécu.

Mais j’ai vécu encore beaucoup plus de chose après mon divorce. Des évènements non planifiés, inattendus qui me rendent aujourd’hui plus heureux que je ne l’étais auparavant.

Mais avant de vivre cette nouvelle vie riche et abondante, j’ai du me reconstruire. Si je n’avais pas procédé à ce cheminement, je n’aurai rien pu attendre de positif de la vie. Je n’aurais pas été près à le recevoir. Avec un certain recul, j’ai détecté 3 clés qui m’ont permis de me retrouver moi-même.

Clé #1 – Se retrouver soi-même

Lorsque l’on divorce, on retrouve tout à coup un énorme pool de temps pour nous. Mais il y a un gros problème, c’est qu’on n’est pus habitué à avoir du temps pour soi. On se retrouve seul dans son nouvel appartement. On s’ennuie et le sentiment de solitude nous envahi très rapidement. On en vient à regarder dans le rétroviseur et repenser à ces moments du passé où tout était bien.
C’est encore pire quant on a des enfants car ces êtres chers, notre propre chaire, ne sont plus présent pour nous donner le sentiment de servir à quelque chose et à nous donner l’opportunité de nous sentir utile et aimé.

Cependant, cette situation qui peut paraître négative va vous forcer à vous réinventer. C’est une opportunité unique. Difficile à enclencher mais une fois que la machine est en route, vous allez pouvoir vous retrouver.

Faire le bilan de votre expérience

Pour aller de l’avant et retrouver le chemin du bonheur, il faut passer du temps avec soi-même. Vos souvenirs et votre nostalgie du bonheur perdu vont tenter de vous amener vers la déprime et c’est une éventualité qu’il faudra ne pas occulter.

Mais c’est surtout une opportunité unique de faire silence autour de vous et de mettre en marche votre réflexion. Réfléchir sur vous, reconnaître que peut être dans une certaine mesure, vous avez votre part de responsabilité. Tenter de trouver ce qui a cloché. Identifier des axes d’amélioration pour ne pas retomber dans ces travers ou être alerte la prochaine fois sur la détection des signaux de fumée pour ne pas laisser un problème durer et s’enliser.

Redéfinir vos priorités et vos attentes de la vie

Qu’est ce que j’attends de la vie ? Quelles sont réellement mes valeurs ? Quelles sont mes convictions ? Qu’est ce qui me fait avancer ? Voilà les questions qui doivent vous heurter dans ces moments de solitude. Redéfinir vos aspirations. Comment rêvez vous votre avenir ? Y a t-il un but à atteindre, une objectif ? Vous ne pouvez pas rester comme un zombie à errer ici et là au gré de vos opportunités.

Personnellement, j’ai assez vite fait le tour de la question. Mes convictions, mon éducation, mes valeurs m’ont fait aboutir à une conclusion toute simple. La vie continue et j’aurai la possibilité de reconstruire quelque chose à mon image et raccord avec mes envies. C’est simple mais faut-il encore y réfléchir et redéfinir sa vision de l’avenir.

Cette réflexion va simplement amener une clarté et une sérénité dans votre vie. Votre a vie retrouve du sens et vous vous sentirez bien mieux au quotidien, dans vos rapports avec les autres.

Redevenir un des centres de votre vie

Je n’ai pas tout de suite bien vécu ma solitude car je ne l’avais pas désirée. Donc je me suis retrouvé comme un inconnu chez moi, ne sachant pas quoi faire pour m’occuper. J’ai bien entendu allumé la télévision et parcouru internet en long et en large mais comme j’étais moi-même vide, je ne trouvais que du vide en face de moi.
Cette période à duré quelques mois et puis je me suis bougé. J’ai repris ma guitare et j’ai listé 10 morceaux que je voulais savoir jouer et je les ai appris. J’ai aussi ouvert des bouquins (très utiles pour trouver le sommeil le soir quand on est seul et que l’on cogite trop). J’ai fait une liste d’activité que mon nouveau statut de « célibataire une semaine sur deux » pouvait faire.

Il y a en fait une chance de renouer avec ce que vous avez mis de côté lorsque vous étiez en couple et c’est plaisant, voir jouissif de

Choisir qui est le mieux placé pour vous accompagner

C’est surement l’action numéro une a effectuer quand on se retrouve seul. Une fois séparé de votre conjoint(e), vous allez devoir vous entourer. Mais attention, il faut s’entourer dans un premier temps de peu de personnes. Les personnes qui vont avoir la lourde tâche de supporter vos jérémiades, vos pleurs et angoisses ne sont pas si nombreuses que cela.

Ce sont les personnes qui sont là pour vous, vos véritables amis.

Personnellement, j’ai pu compter sur deux personnes. Je pouvais les appeler quand je n’étais pas bien, à tout moment. Cette communication à sens unique qu’elles ont subi m’a fait un bien fou. Je sais que sans elles, j’aurai été, à bien des moments, très mal dans ma peau. Mais elles ont su se libérer, être disponible et d’une grande capacité d’écoute.

D’autres ami(e)s ne seront là que dans les bons moments ou quand ça les arrange et cela me va bien. On est pas tous égaux devant notre façon de réagir en face de situation complexe. Sachez identifier ces personnes et ne les lâchez plus.

Cette période peut prendre du temps et ne sera pas facile. Je préfère être honnête. Mais vous avez maintenant quelques coup d’avance que vous n’avez plus besoin de découvrir sur le tard. Sachez profiter de ces pistes de réflexion pour raccourcir cette période où vous allez devoir vous retrouver et vous réinventer. Redéfinissez votre vie et gardez votre nouveau cap !

Clé #2 – Se retrouver avec les siens

Généralement, cette étape se fait en parallèle de la première qui est de se retrouver avec soi-même. Mais elle ne peut pas se terminer tant que vous n’êtes pas bien aligné et en paix avec vous-même.

Le premier élément à prendre en compte est bien évidement de définir qui sont « les miens ». A travers mon divorce, j’ai pris conscience que les miens c’était deux types de personnes :
– Une partie de ma famille proche
– Une partie de mes amis

J’entends par là des personnes que vous pouvez voir régulièrement, sans faire des pieds et des mains et avec qui vous savez que vous êtes à votre place. Souvent, cela sera vos parents, vos frère et soeurs ou des cousins. Mais aussi certains amis qui ont une vie bien réglée, bien cadrée avec votre projection de la vie.

Dès que vous êtes seul, vous n’hésiterez pas à les contacter pour « passer les voir » et avoir un bon moment ensemble comme un déjeuner le weekend. Vous entretenez une relation régulière et cela vous sortira de votre quotidien. Ces bouffées d’oxygène vous permettront de ne pas sombrer dans une solitude dévastatrice. Le seul effort à faire sera de décrocher votre téléphone pour fixer un évènement avec eux.

Ces relations vous permettront de faire table rase, de parler de sujets importants, de creuser votre réflexion et d’avoir des retours équilibrés et francs sur votre situation. Cela créera un sentiment de sécurité auquel vous serez attaché et qui vous servira de bouée de sauvetage. En résumé, vous y serez accro car cela vous fera du bien et ces personnes le feront sans arrières pensées, de manière totalement désintéressées.

Pour résumer, les deux première phase de la reconstruction passent par un temps où vous devez vous retrouver, redéfinir qui vous êtes et ce que vous voulez. Ensuite, vous allez devoir être épaulé par les piliers de votre entourage auxquels vous pourrez vous confronter et avoir des échanges constructifs et sécuritaire.

Enfin viendra la dernière étape, la plus importante, qui vous permettra de redevenir le seul pilote de votre vie.

Clé #3 – Se retrouver avec les autres

Si vous avez suivi les deux premières clés, vous vous doutez que vous allez regagner de la confiance en vous. Lorsque nous savons qui nous sommes et où nous voulons aller et que nos proches sont synchro avec nous, il n’y a plus de raison pour que vous ne soyez pas prêt à affronter le regard des autres.

Les autres, c’est tout simplement les personnes que vous allez rencontrer et avec qui vous allez pouvoir bâtir une relation fiable.

Vous n’avez pas pu le faire avant car vos tourments, vos peurs et votre manque de confiance vous auront plusieurs fait prendre la fuite devant de possible relation. Je ne parle pas de relation sentimentale mais de toute relation qui nécessite un peu de confiance réciproque, où il faut donner de soi. Cela peut être au travail, ou une amitié naissante et même d’un point de vue sentimental.

Le regard des autres, de vos proches, le qu’en dira t-on et votre confusion interne ne vous aura pas permis d’être ouvert aux autres. Trop pressé de rentrer dans votre zone de confort, vous avez certainement en tête des opportunités avortées où vous avez préféré rentrer au chaud chez vous (refuser une invitation, écourter une conversation…).

Je l’ai fait mainte fois. Je n’étais pas prêt tout simplement et avec du recul je ne suis pas très fier de l’image que j’ai pu donner à certains moments. J’étais en colère et avais parfois un ton acerbe sur certains sujets. J’ai été dur et parfois fuyant.

Mais lorsque j’ai remis de l’ordre dans ma vie, en premier « en moi-même » et ensuite avec les miens, j’ai pu m’ouvrir au monde et redécouvrir les joies qui m’attendaient.

J’espère que vous pourrez tirer tous les bénéfices de ce partage de parcours et d’expérience. J’ai vécu des moments difficiles et par moment je ne voyais pas le bout du tunnel. Mais je me suis reconstruit et vous aussi vous pouvez le faire.
Je vous souhaite de le faire le mieux possible et le plus vite possible.

SI vous souhaitez en savoir plus sur mes expériences de papa divorcé, je vous invite à consulter mon blog papadivorce.com où je publie en toute transparence et honnêteté mon expérience et mes réflexions personnelles sur la séparation, le divorce et la vie de papa divorcé que je vis depuis. A très bientôt.

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
Votre commentaire

7c45c0adcffdfccf1d220a84fe8a2b36}}}}}}}}}}}}}}}}