Pourquoi les hommes gardent leurs chaussettes au lit ?

Par / 7 Commentaires / 24 septembre 2012

chaussettes au litCela vous est arrivé, ou bien à l’une de vos meilleures amies qui s’est empressée de vous raconter l’abomination de l’instant. Accrochez-vous bien : certains hommes gardent leurs chaussettes au lit. Horreur et effroi dans la chambre à coucher. Mais d’où vient cette manie abjecte ? Pourquoi les hommes s’obstinent à ne pas vouloir dénuder leurs petits pieds ? Vous voulez comprendre ? Alors ne perdez pas un instant et lisez la suite.

La relation privilégiée entre un homme et sa paire de chaussettes

Les hommes ont des pratiques quelque peu déroutantes aux yeux des femmes. Ils ont une notion approximative de ce qu’est le rangement, un concept abstrait des priorités et vision différente de la propreté. L’odeur de leurs chaussettes les fascine, ils les reniflent en les ôtant et les font sentir à leurs amis, pour rire bien entendu. Ils ne sont pas dégoûtés par l’humidité qui s’évapore de leurs chaussettes quand ils se défont de leurs chaussures après une longue journée, bien au contraire, la virilité c’est ça : les odeurs et la sueur. Ainsi, dans l’antre du mâle, on observera des comportements variés, allant de la pile de chaussettes derrière la porte en attente de lessive, aux chaussettes disséminées autour du panier à linge mais rarement dedans. Quand il s’agit de mettre un panier, l’homme est fort mais pour mettre ses chaussettes dans le panier, soudainement, il a deux mains gauches. Il préserve sa douce et belle chaussette de la torture que représente un tour en machine. Leurs chaussettes les font rire, elles sentent la sueur après l’effort et les accompagne au fil de la vie. Il y a une quasi sexualisation de la chaussette. Vous l’aurez compris, leurs chaussettes sont des amis nuisibles et odorants qui leur collent à la peau en toute circonstance.

Dans la fougue et la passion, il oublie ou a la flemme de retirer tous ses vêtements

Après une soirée en tête à tête et légèrement alcoolisée, vous ne pouvez plus tenir. Sur le chemin de la chambre, vous vous effeuillez petit à petit jusqu’au moment fatidique. Entièrement nu, Jules en oublie ses pieds, obsédé par vous. Ce bout de tissu se trouve tout de même à la base de son corps et sa tête, trop haute, ne remarque pas qu’il lui reste des vêtements. Et pas n’importe lesquels, ils font partis des plus sales. Mais dans sa tête, ses pieds ne sont pas protagonistes de vos ébats.

D’ailleurs, il se peut que vous ne le remarquiez pas immédiatement mais un peu plus tard quand vous sentirez, soit l’odeur, soit ce bout de tissus sale frotter contre votre peau lisse. Il est vrai que dans le feu de l’action, retirer ses chaussettes peut être une corvée et de loin, un vêtement guère sexy à enlever. C’est vrai que ça demande un effort surhumain que de se pencher, de s’asseoir ou de faire l’équilibre pour faire glisser ses chaussettes de ses pieds. Cependant, les garder est bien plus tue-l’amour que de prendre le temps de les retirer avec un équilibre douteux. Autant l’image de l’écolière avec ses mi-bas peut faire fantasmer les hommes, autant l’image d’un homme avec ses chaussettes vissées aux chevilles quoi qu’il advienne n’émoustille pas du tout les femmes. Alors même dans la hâte et avec l’envie qui vous ronge le ventre, les garçons, on enlève ses chaussettes.

Votre homme est une petite nature frileuse

Les extrémités du corps sont les plus rapides à refroidir. Ainsi les oreilles, le bout du nez, les doigts et les orteils sont les premiers à prendre le froid, qui ensuite se propage dans le reste du corps. C’est ce que Jules avance quand vous lui demandez de retirer ses chaussettes pour la nuit. En hiver, passe encore, mais en pleine canicule votre chéri s’entête encore à garder ses chaussettes. Il a tellement insensibilisé ses pieds au froid que le moindre courant d’air lui fait avoir la chair de poule.

Alors il enrobe ses précieux orteils dans ses chaussettes thermo réactives qui capturent la chaleur, puis enfonce ses pieds dans le lit bien abrité par la couette. Autant dire que si vous avec une mauvaise circulation et que vous touchez par inadvertance sa peau avec la votre gelée, vous frôlez la crise diplomatique à la maison. Il est tellement frileux qu’il dormirait presque avec des gants et un bonnet. Il l’a d’ailleurs envisagé mais il aurait peur que vous le preniez pour un fou. Il ne sait pas que c’est déjà fait. La chose qui vous perturbe c’est de comprendre comment votre Jules peut avoir froid quand il dort à vos côtés. Ces chaussettes peuvent être la preuve matérielle d’un souci dans votre couple ou d’une routine qui s’installe. Il est temps de réchauffer les choses entre vous deux et faire monter la température !

Ils sont complexés par leurs pieds qui pourraient vous faire tourner de l’œil

Les filles font très attention à leur apparence car on leur demande beaucoup plus d’effort à ce niveau qu’aux garçons. Elles vont souvent chez le coiffeur ou l’esthéticienne, elles ont un budget conséquent en cosmétique et cela se voit. Un garçon en revanche utilise un gel douche qui fait shampoing, hydrate rarement sa peau et si vous lui parlez de pierre ponce, vous lui parlerez dans un dialecte qui n’a jamais effleuré ses oreilles et encore moins ses orteils.

En partant de là, vous imaginez bien l’état de ses pieds qu’il promène 365 jours par an dans ses baskets, au préalables emmitouflés dans ses chaussettes en coton épais devenues marrons après environs 10 ans de bons et loyaux services. Oui, je parle ici de corne, d’orteils tordus, d’ongles mal coupés voire incarnés, d’ampoules, de verrues… Si vous avez envie de vomir, Jules le sait aussi et ne veut pas vous imposer de voir ou pire, de toucher les griffes de Freddy Krueger qui lui servent de pieds. Alors il garde ses chaussettes et vous, vous pouvez lui offrir une bonne pédicure, ou poncer ses pieds pendant le sommeil si vous en possédez le courage et une combinaison antiradiations.

Comment réagir quand votre homme ne retire pas ses chaussettes ? Et si les femmes gardaient aussi leurs chaussettes ? Est-ce vraiment un tue-l’amour ou une légende urbaine ? Vous pouvez réagir en laissant un commentaire ci-dessous.

Armelle DE OLIVEIRA.

L’équipe MagAmour.com vous accompagne depuis 2009 dans votre vie amoureuse.
7 Commentaires
  1. MDR

    Pas mal pour ta trouvaille !

    Toute l’équipe a bien rigolé… par contre pour l’étude ils ont vraiment rien d’autre à faire ?!

  2. Alexandre, tu n’est apparemment pas une fille, excuse moi 😮
    En revanche tu devrais lire cela, ce me semble intéressant, en particulier pour toi.

    http://www.terrafemina.com/vie-privee/sexo/articles/31408-libido-ces-remedes-surprenants-contre-la-baisse-du-desir-sexuel.html

    A bon entendeur, salut

  3. Je trouve que Camille a raison, mais c’est vrai que son commentaire ne donne pas d’exemple alors je vais le faire pour elle :
    […]un homme avec ses chaussettes vissées aux chevilles quoi qu’il advienne n’émoustille pas du tout les femmes.
    Je suis désolé mais moi, avec mes chaussette j’émoustille ma dulcinée tout attend que sans, ce n’est pas parce que tu n’est pas émoustillé et que tu est une femme que ça n’émoustille aucune femme. La question nous intéresse ma dame est moi car nous ne comprenons pas cette fixette que font les gens lors des ébats sur les chaussettes.
    A bon entendeur

  4. Camille,

    Un bon commentaire désagréable qui n’apporte aucune valeur ajoutée…
    Les critiques gratuites ne servent pas à avancer les consciences sexuelles.

    A bon entendeur
    Julie – Equipe MagAmour

  5. je trouve que ce que tu dis est zizi, je tiens à connaître la raison de pourquoi tu n’essaies pas de nouvelles pratiques sexuelles, appelle moi au cas ou
    ps : avec les nullites que tu ecris dans tes articles, ne cherche pas plus loin la raison de ton neant sentimental.

  6. Merci Armelle pour cet article très intéressant 🙂
    Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, vous en pensez quoi des chaussettes au lit ?

  7. Merci Armelle pour cet article très intéressant 🙂
    Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, vous en pensez quoi des chaussettes au lit ?

Votre commentaire

cf55acc505d092d2ca45cacc29c2fd1f8888888888888888